rokettube porno porno izle Every country has it's hd porn videos. For example, free french porn, german videos. You can find every kind of hd porn on redhub.co
  • Maverick Strada DT 1/10 RTR MV12620

    voiture électrique maverick strada dt brushed 1/10 4 x 4 rtr réf : mv12620 distribuée par avio et tiger
    Maverick Strada DT 1/10 RTR MV12620
    tt 1/10 : maverickstradadtrtr, maverickstradadtbrushed, mv12620,

    Depuis quelques années déjà, HPI propose une gamme de voitures radiocommandées badgées Maverick qui a fait le bonheur des débutants pour sa simplicité mécanique et son tarif bien ciblé. 2017 signe le retour en force de ces modèles piste et tout terrain. Des voitures qui ont fait l'objet de quelques améliorations. Pour l'heure, intéressons-nous de plus près à cette nouvelle version Strada DT 1/10 RTR qui vient d'être dévoilée au salon de Nuremberg.

    Présentation
    A l'instar de tous les modèles de la gamme, le propre de ce nouveau Strada DT 1/10 RTR est de vous placer en présence d'une auto qui soit à la fois suffisamment performante pour que vous puissiez vous amuser, et aboutie au niveau de l'assemblage, de telle sorte que vous ne soyez pas dépaysés si vous découvrez pour la première fois de votre existence l'univers des voitures radiocommandées ! Ce nouveau tout terrain satisfait tous ces critères. Il est tout d'abord livré avec une mécanique pré assemblée (RTR) et possède tous les périphériques d'usage pré installés et prêts à fonctionner. Le châssis de 3 millimètres d'épaisseur à bords relevés protège plutôt bien la mécanique implantée au centre de l'auto. Il abrite ainsi dans le désordre tous les périphériques électroniques tel que servo, variateur, moteur et accus. Dans un souci de complémentarité le plus parfait, Maverick livre cette auto avec un petit chargeur secteur à brancher sur une prise 220 volts afin que vous puissiez refaire le plein de vos accus après un run. Celui-ci délivre du 300 mA en continu. Autrement dit, comptez environ 6 heures pour recharger entièrement la batterie d'origine. Le Strada DT 1/10 RTR est commercialisé en 2 versions. Les couleurs de carrosseries permettront de repérer les différents modèles. Sachant que la version bleue symbolise le modèle équipé d'un moteur brushed à charbons, et que la version rouge identifie la version brushless plus puissante livrée avec un moteur de 3215 Kv. Côté radio, cette auto est équipée d'un modèle Maverick MTX à volant en 2,4 Ghz dernier cri. Un modèle que nous avions déjà aperçu l'an passé sur la version DesertWolf à l'échelle 1/8ème de la même marque. Cette radio nécessite 4 piles ou accus non fournis pour fonctionner. C'est le seul équipement auquel vous devrez faire appel séparément avant de faire rouler l'auto. Cet émetteur bien conçu est équipé d'un fail safe qui immobilisera l'auto en cas de tension insuffisante de l'accu d'alimentation. Il dispose de quelques réglages classiques pour ajuster le neutre des roues et celui de la fonction gaz/frein. L'émetteur possède aussi une entrée pour raccorder un jack de charge si vous comptez utiliser des accus.


    Le nouveau Maverick Strada DT 1/10 RTR est un tout terrain très fun commercialisé sous le mode RTR.


    Cette version DT arbore un arceau cage qui confère un look desert truck au buggy d'origine.


    Le Maverick Strada DT 1/10 RTR est disponible en 2 versions. La couleur de la carrosserie permet de les dissocier. Une couleur bleue symbolise la version brushed. La version brushless possède une carrosserie rouge.


    La voiture a fière allure. Elle bénéficie de quelques améliorations sur le plan mécanique.


    Un aileron et une roue de secours complètent la partie arrière de la coque.


    Pilote et co-pilote sont d'actualité à bord du véhicule.


    L'arceau sera extrait en un tour de mains. Il suffit pour cela d'enlever 4 goupilles et seulement 2 vis et le tour est joué !


    Le Maverick Strada DT 1/10 RTR possède une tenue de route sains grâce à sa transmission 4 x 4.


    Voici ce que l'on découvre sur le châssis une fois ôté l'arceau.


    La garde au sol du Maverick Strada DT 1/10 RTR peut dépasser les 4 centimètres en position haute. L'auto peut réellement fonctionner en mode tout terrain !


    Un émetteur à volant Maverick MTX à volant en 2,4 Ghz se joint au buggy.


    Un accu Ni-Mh de 1800mA alimente cette auto. Celui-ci est livré avec son chargeur.


    La radio sera à équiper de 4 piles ou d'accus type LR6.


    Des potentiomètres permettent d'ajuster les neutres.


    L'émetteur peut recevoir un jack de charge. Celui-ci évite d'avoir à retirer les accus du socle porte-piles durant la recharge.


    Un châssis en plastique injecté à bords relevés de 3 mm d'épaisseur est greffé à la plateforme.


    Le châssis est renforcé par cette platine en aluminium qui relie les cellules entre-elles.

    Toute la gamme Maverick au meilleur prix est disponible chez RC Team. Cliquez sur la bannière pour voir toutes les offres et promos.
    Toute la gamme Maverick au meilleur prix est disponible chez RC Team. Cliquez sur la bannière pour voir toutes les offres et promos.

    Toute la gamme Maverick au meilleur prix est disponible chez RC Diffusion. Cliquez sur la bannière pour voir toutes les offres et promos.
    Toute la gamme Maverick au meilleur prix est disponible chez RC Diffusion. Cliquez sur la bannière pour voir toutes les offres et promos.

    Train avant
    La cellule avant associe des bras triangulés sur la partie inférieure et des tirants sur rotules sur la partie supérieure. Des tirants munis de pas inversés qui faciliteront la mise au point dans le cas présent. On peut d'entrée de jeu appliquer la même remarque en ce qui concerne les biellettes de direction. Celles-ci sont équipées de pas inversés réglables pour pouvoir donner rapidement du pincement supplémentaire ou de l'ouverture aux roues. Hormis cela, la cellule abrite un différentiel dont vous trouverez le descriptif plus détaillé un peu plus bas au chapitre transmission. Les carters en 2 parties sont jonchés d'un support de suspension en aluminium anodisé de 2,5 millimètres d'épaisseur. Ce dernier revêt une nouvelle anodisation dorée du plus bel effet et offre 4 réglages de prises de carrossage à l'enfoncement ! Et les amortisseurs prennent une posture plutôt verticale propice à la filtration des irrégularités du sol. De son côté, la direction dispose de porte fusées frappés chacun d’une lettre pour dissocier les modèles de gauche et ceux de droite. Ils mettent à votre disposition 2 fixations pour modifier l'Ackerman et s’associent à des cardans droits en acier à boules goupillées pour transmettre la puissance aux roues. L'inventaire du train avant se termine enfin par la présence d'un gigantesque pare-chocs qui protège entièrement la cellule.


    Le train avant du Strada DT affiche des voies larges et un équipement complet pour une voiture de loisir.


    Les tirants supérieurs du train avant sont équipés de biellettes à pas inversés.


    Le support de suspension avant mesure 2,5 mm d'épaisseur. Il est en aluminium anodisé.


    La géométrie avant associe des triangles inférieurs à des tirants supérieurs sur rotules.


    Les triangles sont renforcés. Ils mesurent près de 8,5 centimètres de long !


    La transmission du train avant s'effectue par cardans droits à boules goupillées.


    L'Ackerman pourra être modifié grâce aux 2 ancrages qui se trouvent sur les porte fusées.


    3 prises de carrossage différentes peuvent être privilégiées pour rendre le train avant plus ou moins directif.


    Des vis de butées basses équipent les bras de suspension. Il est donc aisé de modifier la garde au sol selon le relief du terrain.


    Les plastiques de cette auto semble de bonne facture. Et pour cause, puisque la maison mère HPI a eu son mot à dire au niveau de la conception !

    Train arrière
    A l’arrière, les triangles de la cellule sont rigoureusement identiques à ceux de la cellule avant. Ils mesurent environ 85 millimètres de long et offrent une largeur de voie importante qui confortera l'assise de l'auto à haute vitesse. En revanche, l'auto n'offre aucun système pour modifier le pincement de série donné aux roues arrière. Un support amortisseurs en aluminium anodisé de 2,5 millimètres d'épaisseur identique à celui du train avant prend position. Celui-ci offre également 4 ancrages pour ajuster la prise de carrossage à l'enfoncement. Tout comme les porte fusées également conçus avec 4 fixations différentes pour finaliser les liaisons avec les tirants supérieurs. Cette version DT est chaussée de 4 jantes pratiquement dépourvues de tout déport. Elles viennent littéralement effleurer les porte fusées une fois montées à bord. Elles embarquent des pneus à crampons à usage mixte de 85 mm de diamètre.


    Comme à l'avant, le train arrière assure côté protection avec cet énorme pare-chocs.


    Le support de suspension est un modèle de 2,5 mm réalisé en aluminium anodisé bronze.


    Les amortisseurs arrière sont fixés par delà les cardans de transmission, pour une protection optimale en cas de chocs.


    Un demi train arrière. Notez le caractère des plus soignés de la réalisation de ce petit buggy. Il ne manque d'une barre antiroulis pour être tout à fait complet.


    Les porte fusées arrière délivrent 5 positions pour affiner la prise de carrossage à l'enfoncement.


    Le support arrière délivre 4 positions pour fixer les tirants coulissants sur rotules.


    Le support amortisseurs arrière possède en théorie 5 positions. Mais dans les faits, seule l'une d'entre-elles est utilisable, car le support fait aussi office de support de carrosserie.


    Le dessin des pneus d'origine permet d'être à l'aise sur toutes les surfaces.


    Les pneus sont posés sur des jantes sans déport de 85 mm de diamètre.

    La suspension
    Ce 4 x 4 est équipé de quatre vrais amortisseurs hydrauliques dotés de corps plastiques qui fonctionnent très correctement dans les faits. Les accros de la mise au point pourront par conséquent modifier la viscosité de l’huile d’origine pour peaufiner le comportement des suspensions. Ces derniers sont pourvus de cales de rehausse pour régler la compression des ressorts et la gade au sol. Le support de suspension avant en aluminium anodisé mesure 3 mm d'épaisseur. Il possède 5 positions pour modifier la position d'origine des amortisseurs. A l'arrière, celui-ci en possède même deux supplémentaires. Mais dans les faits, l'inclinaison des amortisseurs ne pourra pas vraiment être modifiée puisque ces supports abritent aussi les attaches de l'arceau. Si l'on observe bien l'auto, les amortisseurs du Maverick Strada DT 1/10 RTR conservent une position plutôt verticale qui est un atout en tout terrain pour bien filtrer les bosses. En position maxi, le Strada DT atteindra près de 4 centimètres de garde au sol. Un atout qui lui permettra d'évoluer en toute quiétude sur des surfaces en herbe rase et sur des terrains en terre au relief style montagnes Russes, ou sur des surfaces au revêtement caillassé sans risquer d'être stoppé net dans ses élans sur le moindre obstacle. Et si vous souhaitez utiliser l'auto sur des surfaces plus lisses et plus rapides comme le bitume, le constructeur a également tout prévu en dotant l'auto de vis de butées basses sur les triangles inférieurs. De quoi rabaisser l'auto et son centre de gravité pour optimiser la tenue de route à haute vitesse !


    Les amortisseurs du Strada DT fonctionnent à merveille. Ils sont formés de corps plastiques, mais hydrauliques (remplis d'huile).


    Les fixations hautes des amortisseurs bénéficient de renforts en aluminium.


    Les amortisseurs sont également montés sur des rotules pivotantes qui rend leurs tiges moins vulnérables.


    Les ressorts seront réglables en compression via un système de cales. Plusieurs jeux de cales sont fournis avec l'auto.

    Transmission
    Le Strada DT 1/10 RTR affiche des roulements à billes à tous les étages de sa transmission. Il intègre 2 différentiels à pignons coniques à l’avant et à l’arrière, puis un arbre central rigide dépourvu de slipper. A noter que les couples coniques des différentiels sont en alliage d'aluminium. Un gage de longévité à venir en comparaison à des modèles plastiques. Sa transmission principale a intelligemment été pensée. Notamment en faveur de ceux qui souhaiteront faire usage de l’auto sans jamais se soucier de l’état du terrain. A cet effet, le pignon qui se trouve à la sortie de l'arbre moteur sortie moteur et la couronne principale de 48 dents en plastique injecté bénéficient tous deux d’un carter de protection en plastique. Rien à craindre de ce côté là donc. Même en usage intensif en tout terrain !


    Toute la transmission du Maverick Strada DT est montée sur roulements à billes.


    Le module principal de la transmission centrale est protégé sous carter étanche.


    Sous le carter, on découvre une couronne plastique de 48 dents et le pignon moteur.

    Electronique
    Pour ce qui est du pack d’accus livré d'origine, nous avons à faire à un pack d'accus Ni-Mh câblé en stick de 7,2 volts et 1800 mA. La voiture pourra bien sûr recevoir un pack plus puissant pour augmenter l'autonomie. Mais sachez dores et déjà que le variateur étanche Maverick MSC30 BR-WP de 40 Ampères est également prévu pour pouvoir fonctionner avec un accu Li-Po de 7,4 volts pour avoir un peu plus de puissance. Pour utiliser le Strada DT avec un accu Li-Po 2S de 7,4 v il vous suffira de déplacer un cavalier sur le variateur. Pour savoir sur quel réglage est réglé votre variateur, vous n'aurez qu'à écouter les bips émis par celui-ci au moment de la mise en route de l'auto. Tout en sachant qu'1 bip équivaudra à avoir sélectionné le variateur pour un accu Ni-Mh, et 2 bips à le rendre compatible avec un accu Li-Po 2S. Pour pouvoir utiliser un accu Li-Po 2S, il faudra aussi acquérir un petit cordon adaptateur qui fasse la liaison entre la prise type Tamiya du variateur et la prise Dean de l'accu Li-Po. Et pour votre info, sachez encore que le variateur de série peut fonctionner avec un moteur brushed plus puissant que celui de base. Un moteur pouvant aller jusqu'à 12 tours. Bref, vous disposez là de tout un arsenal pour faire évoluer l'auto et la rendre plus puissante. Quant au moteur d’origine déjà installé sur le châssis à réception du modèle, sachez qu’il s’agit d’un moteur brushed (à charbons donc) de type 540 et d'équivalence 22 tours. Celui-ci est doté d’un support réglable en aluminium qui fait également double emploi en faisant office de radiateur de refroidissement. La partie électronique se complète encore d'un servo de direction Maverick MS 22 étanche de 4 kilos de couple à pignons plastiques équipé d'un radiateur de refroidissement en aluminium et d'un récepteur en 2,4 Ghz. En revanche, il est vivement recommandé de renforcer la protection du récepteur en le plaçant à l'intérieur d'un ballon de baudruche ou dans une coque en silicone souple vendue à cet effet.


    La voiture est fournie avec un variateur étanche Maverick MSC30 BR-WP de 40 Ampères qui peut tolérer un accu Li-Po de 7,4 volts.


    Le moteur 540 (22 tours) est installé en position longitudinale.


    La cage moteur est ventilée.


    Le moteur est fixé sur un bâti réglable en aluminium.


    Le servo de direction Maverick MS 22 est un modèle étanche de 4 kilos de couple à pignons plastiques équipé d'un radiateur de refroidissement en aluminium.


    Le récepteur en 2,4 Ghz est fixé au double face sur le servo. Il faudra le placer dans un ballon de baudruche ou dans une coque en silicone souple pour le protéger de la poussière.

    Test
    Je démarre cet essai avec pour premier objectif d'évaluer la vitesse de pointe du véhicule, profitant du fait que l'accu embarqué à bord vient juste d'être chargé. Avec un poids en ordre de marche de moins d'1,5 kilo et un rapport qui tire plutôt court, le Strada DT, sans être un monstre de puissance, me gratifie d'une vitesse maxi honorable si l'on tient compte de l'accu modeste qui est monté sur l'auto. Son moteur brushed se montre très progressif et atteint rapidement sa vitesse de pointe sans provoquer le moindre soubresaut du châssis. Même remarque au niveau de la commande de gaz de la radio qui se montre très douce elle aussi, avec un passage du neutre à la marche arrière sans la moindre saccade. Côté comportement routier, le Maverick Strada DT 1/10 tourne de lui-même à basse vitesse sans avoir besoin d’être précipité en force sur l’angle ou au point de corde. La voiture enroule donc et possède du train avant comme l'on a coutume de le dire dans le vocabulaire modéliste. Cela revient à dire aussi que son train avant n’a pas trop tendance à élargir l'angle des trajectoires en fonction des vitesses atteintes. Un bon point qui permet à l'auto de rentrer très fort en courbe et de rester alerte pour corriger la tenue de cap si des obstacles se présentent face à elle. Cette version Strada DT 1/10 tire également profit de sa garde au sol en tout terrain et se montre relativement à l’aise pour sauter des tremplins naturels formés par de petites bosses. Si sa suspension sautille un peu, son empattement long quant à lui assainit les réaction du châssis, de sorte que ce buggy ne se montre jamais brutal dans ses réactions. Ce TT 1/10ème électrique est également marqué par son freinage puissant qui a même tendance à bloquer les quatre roues sur les gravillons.



    Essai phase 2 : on passe au Li-Po. Banzai ! Cette fois, sans rien changer, le même moteur affiche un gain perceptible, tant en accélération qu'en vitesse de pointe où l'on grappille quelques kilomètres heure substanciels. En changeant le pack d'origine, c'est sûr, la voiture marche encore mieux. Conseil d'amis : si vous montez un accus Li-Po, bornez-vous à employer un accu dont le taux de décharge se limite à 25C maxi. Cela fera du bien au variateur ! Côté autonomie, nous sommes parvenus à franchir tout juste la barre fatidique des minutes avec le pack d'origine. Même en tapant dans le moteur comme un sourd ! Prévoyez quand même un accu de rechange lors de l'achat pour pouvoir profiter davantage du bolide sans avoir à attendre la recharge d'un pack. Car même avec un chargeur rapide digne de ce nom, un pack de 1800mA comme celui qui est installé sur l'auto vous imposera un temps de charge d'environ 1 heure. Et bien entendu, avec un pack d'accu plus musclé,l'autonomie peut doubler ou tripler si l'on y met le prix !
    Pour conclure, ce petit TT de loisir bien fini vous en donnera pour votre argent. Ce buggy fonctionne au poil et brille par sa polyvalence sur tous les types de surfaces. Il se pilote facilement, même sur le bitume. Seule une protection du récepteur plus sérieuse est à envisager avant de le faire rouler la première fois. C'est tout ce que vous aurez à faire à l'exception de la charge des accus !



    Les Plus
    _ Look d'enfer
    _ Ensemble vraiment complet et bien équipé
    _ Suspension et garde au sol
    _ Tenue de route saine et comportement facile
    _ Alimentation possible en Li-Po 2S
    _ Tarif attractif

    Les moins
    _ Protection du récepteur à revoir




    La marque Maverick est sous le giron de la marque HPI. Une raison qui explique la présence de cette carte pour faire partie du club de la marque et bénéficier de quelques avantages !

    Fiche technique

    Marque : Maverick
    Modèle : Strada DT 1/10 RTR
    Distributeur : Avio et Tiger
    Usage : Loisir
    Propulsion : Electrique
    Moteur : Maverick 540 (22 tours)
    Variateur : 40 Ampères compatible Li-Po 2S.
    Echelle : 1/10ème
    Châssis : Nylon injecté
    Transmission : 4 x 4 par cardans droits.
    Différentiel : x 2 à pignons.
    Présentation : RTR
  • Avio & Tiger