rokettube porno porno izle Every country has it's hd porn videos. For example, free french porn, german videos. You can find every kind of hd porn on redhub.co
  • Mini MHD 1/18

    nouvelle série mini mhd 1/18 réf : z83001 distribuée par mhd pro à marly.
    Mini MHD 1/18
    tt 1/18 : minimhd1/18, minimhd, scientificmhd, mhdpro, z83001,

    Pour répliquer à la concurrence sur le créneau des petits buggies électriques à l'échelle 1/18ème, MHD Pro vient de commercialiser un arsenal de nouvelles autos de loisir qui sévissent sous l'appellation Mini MHD. Des tout terrains qui s'apparentent à de vraies voitures radiocommandées, par opposition à ce qui se fait actuellement chez la concurrence, et qui voient leur niveau d'équipement rehaussé d'un cran.

    Présentation
    Les Mini MHD, c'est 8 références et 5 carrosseries différentes, avec une plateforme buggy qui propose un niveau d'agrément encore jamais vu sur ce type d'autos. Un équipement qui leur permet de prendre une bonne longueur d'avance face au leader actuel Funtek qui sévit notamment sur l'échelle 1/12ème.
    Alors, mieux qu'un buggy Funtek les Mini MHD ? La réponse est oui. Et les raisons sont nombreuses pour venir étayer cette affirmation. Pour commencer, chaque buggy ou monster est équipé d'une transmission 4 roues motrices. Les autos sont livrées avec un accu Li-Po 2S de 7,4 v d'une capacité de 1100 mA. Un accu qui est équipé de connecteurs classiques standardisés. Et leur chargeur avec équilibreur incorporé qui se branche sur une simple prise de 220 v. Une perle se joint à ces produits. Elle nous amène à vous parler maintenant de l'émetteur. A l'inverse des produits existants qui proposent des radios de type jouet avec ce genre d'autos, les Mini MHD se dotent d'un véritable émetteur ultra moderne. L'émetteur à volant est porté par des réglages digitaux. Il possède un grand écran à cristaux très lisible. La radio met surtout à votre disposition un limiteur de vitesse qui permet de contrôler la puissance en bridant la vitesse électroniquement. Un dispositif intelligent dédié à la faveur des plus jeunes d'entre-vous ou de ceux qui prendront les commandes d'un engin radiocommandé pour la 1ère fois de leur existence. Le principe est simple : on allume l'émetteur et on appuie ensuite une ou plusieurs fois sur le bouton " plus " ou " moins " de la fonction TH/DR pour augmenter ou diminuer la vitesse finale qui sera atteinte par le véhicule. Et on peut vérifier à tout moment la programmation en appuyant simplement sur la gâchette de gaz. Instantanément, vous verrez apparaître à l'écran ou en est la courbe de puissance que vous venez d'ajuster au travers d'un compteur en km/h gradué de 0 à 100. La position 100 permettant à tous les modèles de Mini MHD d'atteindre la vitesse maxi de 55 km/h ! Dernière cerise qui s'ajoute au gâteau : chaque Mini MHD Buggy peut être transformé en Monster Truck. Et vice versa.


    Sous les nouvelles Mini MHD se cachent de véritables autos radiocommandées qui n'ont rien de comparable avec les jouets que l'on trouve actuellement dans cette échelle dans les magasins de voitures R/C.


    La gamme des Mini MHD comporte 8 références et 5 carrosseries sur des base modulables de TT à l'échelle 1/18ème, car transformables en monster truck à partir des versions buggy.


    Voici à quoi ressemble un châssis Mini MHD que l'on trouve sur le marché en boutique de voitures R/C.


    Nous avons hérité du modèle Energy qui a fière allure avec son arceau cage et son look de baroudeur !


    Les Mini MHD sont des autos à propulsion électrique à l'échelle 1/18ème.


    Chaque Mini MHD est propulsé par un moteur brushed et peut atteindre jusqu'à 55 km/h !


    Tous les Mini MHD sont fournis avec un équipement complet.


    Ce qui différencie ces autos des 1/18ème ou 1/12ème habituels, c'est avant tout leur transmission 4 roues motrices qui les rend plus facile à piloter.


    Toutes les autos de cette gamme sont livrées pré montées et prêtes à rouler.


    Un accu Li-Po 2S de 1100 mA est fourni avec chaque auto.


    L'accu dispose de véritables connectiques de type Bec.


    L'accu d'origine se recharge à partir de sa prise d'équilibrage.


    L'accu et son chargeur qui se branche sur une prise classique 220v.


    Les Mini MHD disposent d'une véritable radio à volant.


    La radio comporte un écran LCD très lisible pour visualiser les données de programmation.


    A l'extrême gauche, les 2 touches + et - de la fonction TH/DR servent à ajuster le limiteur de vitesse de façon à faciliter la prise en mains du modèle.


    Au centre de l'écran, un compteur permet de savoir à combien est réglé le limiteur de vitesse.


    L'émetteur est à équiper de 4 piles ou d'accus pour fonctionner.

    Les trains roulants
    Ils sont positionnés sur un châssis baignoire à bords relevés de 2 mm d'épaisseur dont la géométrie reste inspirée des modèles R/C 1/10ème et 1/8ème. Les liaisons au sol se composent de triangles de suspension sur la partie inférieure de l'auto et de tirants fixes moulés en plastique injecté sur la partie supérieure. Les bras de suspension avant affichant quand même quelques différences en comparaison de leurs homologues arrière (plus longs). Cette série d'autos dispose sinon d'une géométrie très simple portée par des porte fusées avant/arrière non réglables et par 2 tours de suspension qui offrent 2 positions pour réceptionner les amortisseurs. Ces derniers sont de véritables modèles hydrauliques à bain d'huile pourvus de bouchons montés sur rotules. Ils permettent au châssis de tutoyer les 3 centimètres de garde au sol.


    Les Mini MHD 1/18ème comportent un châssis baignoire à bords relevés de 2 mm d'épaisseur.


    Voici à quoi ressemble le train avant en gros plan.


    Voici à quoi ressemble le train arrière en gros plan.


    La suspension peut compter sur de véritables amortisseurs hydrauliques dont on pourra modifier l'huile par la suite.


    Un demi train arrière.


    Les porte fusées arrière sont maintenus en place par des vis.


    Gros plan sur les cardans arrière en acier.


    A l'avant, les biellettes de géométrie sont fixes.


    Les porte fusées avant ne proposent que des réglages fixes.


    L'épure de direction fait appel à des porte fusées montés sur étriers.


    Le support amortisseurs arrière comporte 2 fixations pour changer la position d'origine des amortisseurs.


    Les triangles de suspension avant sont plus courts.


    Les triangles de suspension arrière sont plus longs.

    Transmission
    Les Mini MHD se targuent de posséder 2 différentiels à pignons coniques à 2 satellites à l'intérieur des ponts de cellule, ainsi qu'un arbre rigide central. A l'avant comme à l'arrière, nous retrouvons sinon 4 cardans droits à boules goupillées en acier pour transmettre la puissance aux roues. Ceux-ci sont positionnés sur des bagues en bronze au niveau des porte moyeux de roues. A noter encore une couronne centrale protégée par un carter étanche et des pneus type " pneus à pelle " présents sur notre modèle d'essai.


    Les 4 cardans de transmission sont des modèles droits à boules goupillées en acier.


    Les porte fusées avant/arrière sont pourvus de bagues externes en bronze.


    La couronne de transmission centrale est protégée par un carter plastique.


    La version de notre essai disposait de pneus à pelle très performants sur le plan de la motricité.


    Les jantes de notre modèle d'essai font état d'un déport important.

    Motorisation/Electronique
    Tous les buggies de cette nouvelle série Mini MHD sont équipés d'un moteur brushed à charbons de type 390. Celui-ci possède une cage ventilée et il est monté sur un support en aluminium anodisé. Le moteur bénéficie encore d'un radiateur de refroidissement en aluminium qui vient s'encliqueter en force sur son corps. Un variateur électronique basique entièrement automatisé complète l'ensemble. Ces autos reçoivent enfin un vrai servo à la direction, monté en position couchée.


    Voici à quoi ressemble l'implantation générale de l'électronique présente à bord de ces autos.


    Chaque Mini MHD reçoit un moteur 390.


    Le moteur possède une cage ventilée.


    Un support en aluminium anodisé veille à une fixation sérieuse du moteur.


    Le variateur électronique est déjà réglé en usine. Il propose une marche arrière.


    Les Mini MHD reçoivent un vrai servo de direction.

    Essai
    Comme nous allons le voir au cours de notre test, le point fort de ces autos, c'est leur stabilité et leur patate moteur. Notre Mini MHD d'essai s'élance d'abord sans broncher sur un terrain escarpé. Compte tenu de son empattement très court, l'engin est très maniable. Il répond aux moindres sollicitations de l'émetteur, et la traction dont fait preuve ses pneumatiques est tout bonnement stupéfiante. Ca ne patine pratiquement pas, et du coup, ça grimpe presque n'importe où ! Une belle ligne droite pas trop cabossée se dresse sous nos yeux. Nous allons maintenant tester la vitesse de pointe. Comme je ne suis pas un pilote débutant, j'ai paramétré l'émetteur pour aller tout de suite au maximum de la puissance moteur. Alors gaz !! Les fans de vitesse ne seront pas dépaysés. Le mini buggy décoiffe ! Malgré la présence d'un simple moteur brushed, le Mini MHD accélère plutôt fort grâce à son rapport poids/puissance avantageux.



    Et bien que ne disposant pas d'un appareil de mesure précis au moment de l'essai, je peux vous dire que les 55 km/h sont bien là ! Dès qu'on colle la gâchette de l'émetteur à fond, le petit buggy aux apparences sages se transforme en une furieuse bombinette rageuse prête à raccourcir les distances. Le tout dans un bruit de turbine qui nous amènerait presque à nous demander si nous ne pilotons pas plutôt un petit thermique ! Point fort : grâce à sa transmission 4 roues motrices, l'auto conserve une tenue de cap impériale. Même à l'approche de sa vitesse maxi. Composante indispensable pour dompter toute la puissance. Et dans ces conditions, on apprécie évidement la présence d'une véritable suspension hydraulique. Même si les amortisseurs d'origine demanderaient encore à être raffermis. C'est bien simple, là où les 1/18ème ou 1/12ème actuels virevoltent dans tous les sens et se mettent minables sur le terrain, notre Mini MHD se rit de toutes les bosses du terrain sans craindre le pire. Sur des surfaces plus glissantes, l'auto continue à tirer un avantage indéniable de sa traction intégrale par rapport à un buggy propulsion 2 roues arrière motrices. On peut la mettre en travers sur commande et contrôler la dérive du châssis en gérant les gaz et les contre-braquages sans transpirer à grosses gouttes !



    Avant de refermer cet article, un dernier test : celui du limitateur de puissance. Là encore, ça fonctionne vraiment au poil. Quand on bride électroniquement l'engin depuis l'émetteur à 40 ou à 50% de sa capacité, on peut quand même accélerer à fond. Mais la différence, c'est que le moteur ne prend plus tous les tours. Dans ces conditions, une personne qui n'aura jamais piloté la moindre voiture R/C pourra prendre les commandes du Mini MHD et se sentir à l'aise comme s'il avait pratiqué toute sa vie. Une véritable aide à la conduite que néophytes et très jeunes pilotes en herbe apprécieront, à n'en pas douter !

    Les plus
    _ Tenue de route impériale
    _ Performances générales et vitesse de pointe
    _ Limiteur de puissance
    _ Caractère transformable de chaque auto

    Les moins
    _ Bagues en bronze dans les porte fusées



    Fiche technique
    Marque : MHDPro
    Modèle : Mini MHD 1/18 - 4 x 4
    Distributeur : Scientif/MHD
    Usage : Loisir
    Propulsion : Electrique
    Moteur : MHDPro brushed 390
    Contrôleur : MHDPro automatique. Compatible avec un accu Li-Po 2S.
    Echelle : 1/18ème
    Châssis : Plaque en nylon injecté à bords relevés de 2 mm d'épaisseur.
    Transmission : 4 x 4 par cardans.
    Différentiel : x 2 à pignons coniques à 2 satellites + arbre rigide central
    Présentation : RTR
    Accus fourni : Oui. Maxcell Li-Po 1100 mA + chargeur.
  • MHD / Scientific France