Close

Hobbytech Revolt Bx-10 3.0

Nouveau

Hobbytech Revolt BX-10 3.0 : La présentation complète
Texte et photos : Philippe Boeri.

Hobbytech Revolt BX-10 3.0 #1.rev.bx10.rtr1. Présentation détaillée de ce TT 1/10ème électrique radiocommandé préconisé pour les débutants.

Voilà déjà quelques mois que ce petit TT électrique à l'échelle 1/10ème s'est fait une place au soleil au sein des véhicules de loisir particulièrement abordables pour les débutants. Doté d'une architecture simple et fonctionnelle, le Revolt BX-10 3.0 n'en demeure pas moins efficace sur le terrain, grâce à sa transmission quatre roues motrices. Vous voulez connaître tous les points forts et tous les points faibles de ce buggy ? Alors lisez ce qui va suivre.

Le Revolt BX-10 3.0 est un petit buggy tout terrain à l'échelle 1/10ème livré prêt à rouler, disponible avec deux versions de carrosseries en lexan. Soit celle de notre modèle d'essai auréolée d'une touche de bleu et de jaune, ainsi qu'une autre version livrée en noir et jaune. L'auto possède une transmission quatre roues motrices, une électronique embarquée complète et entièrement fonctionnelle. Le tout ayant été conçu en prenant pour base un châssis en fibres composites à bords relevés doté d'un empattement long porté à 278 millimètres. La boîte de ce buggy sera complétée d'une radio à volant Wave XT-200 en 2,4 Ghz à garnir de quatre piles LR6, puis d'un petit chargeur secteur qui délivre du 600 mA en continu. Soit environ deux heures et demi de temps à patienter pour recharger un packs d'accus de réception entièrement vide.


Le Revolt BX-10 3.0 affiche un look de stadium buggy avec des jantes à voile plein type aéro.


La voiture est également disponible avec une deuxième teinte de carrosserie en noir et jaune.


Le Revolt BX10-3.0 est un TT d'initiation conçu pour les débutants. Son équipement complet permettra à ceux-ci de pouvoir s'initier au plaisir du 4 x 4 sans avoir à débourser de sommes supplémentaires après l'achat.




La mécanique de ce buggy s'appuie sur un châssis à bords relevés en fibre composite.


La voiture dispose d'une électronique entièrement pré assemblée en usine.

La cellule avant
La cinématique de base est formée par des bras de suspension inférieurs triangulés et par des tirants de carrossage supérieurs monoblocs. Ces derniers font abstraction des pas inversés et n'autorisent donc aucun réglage. Ce qui n'est pas le cas des biellettes de direction, qui à l'inverse possèdent les fameux pas inversés pour pouvoir effectuer des retouches de pincement en un clin d'oeil. Le train avant reste sinon pourvu d'un support de 7 millimètres en nylon injecté pouvant autoriser jusqu'à 4 réglages possibles au niveau de la position des amortisseurs. Ces derniers sont des modèles à corps plastiques réduits à leur plus simple expression, mais dotés de corps filetés. Encore à l'honneur sur cet essieu, la présence d'un save servo à renvoi d'angle réglable en dureté, ainsi que celle de cardans CVD en acier au niveau de la transmission.



Le train avant est très typé loisir. Il reçoit des pneus " micro pin " plus étroits pour conserver de la maniabilité à revendre.


Les biellettes de direction sont pourvues de pas inversés pour faciliter les réglages, contrairement à celles des tirants de carrossage.


Les amortisseurs conservent des corps en nylon injecté. Leur volume d'huile brassé demeure plus que correct pour un engin de loisir.


Le support avant délivre quatre positions pour régler la position idéale des amortisseurs.


La cellule antérieure est bien entendu dépourvue de barre stabilisatrice.


Voici à quoi ressemble l'épure de direction de l'engin. On remarquera l'absence de circlip qui intervient au niveau des fixations des porte fusées.


La transmission avant s'enrichit de la présence de ces cardans CVD en acier.


Le save servo à renvoi possède une molette de façon à pouvoir ajuster la dureté de son ressort de rappel.

La cellule arrière
Elle voit apparaître un aileron en lexan non réglable et des pneus " micro pin " qui ont gagné en largeur. Ce qui par nature devrait contribuer à rendre l'auto plus exploitable sur des terrains bosselés. Et puisque l'on en est à évoquer les dimensions des pneus, parlons aussi de celles de l'auto, qui non contentes d'afficher un empattement d'autobus comme on vous le rappelait un peu plus haut, affiche aussi une largeur de 248 millimètres. Un atout appréciable pour la stabilité. Cette cellule arbore un support de suspension encore plus complet qui propose sept positions pour régler l'assise des amortisseurs, ainsi que des cardans droits à boules goupillées au niveau de la transmission. Comme à l'avant, son épure a été conçue avec des tirants de carrossage non réglables. Les deux cellules avant et arrière auront également en commun le fait qu'elles reçoivent des bagues en bronze au niveau des porte fusées. Un équipement qui sera à remplacer par d'authentiques roulements à billes dès que vos moyens vous le permettront.



Le train arrière comporte des pneumatiques très larges qui devraient lui apporter un plus sur les terrains bosselés. On note que les amortisseurs conservent une posture verticale, le top pour rouler en tout terrain.


La largeur de voie a été portée à 248 millimètres sur cet essieu.


Le support amortisseurs arrière est perclus d'ancrages. Soit 7 au total !


La transmission arrière s'accompagne de cardans droits à boules goupillées.


Comme à l'avant, l'épure arrière conserve des tirants de carrossage monoblocs qui interdisent toute possibilité de mise au point. A moins de recourir à des biellettes à pas inversés qui seront disponibles en option.


Les porte fusées arrière de cette version sont équipés de bagues en bronze que l'on remplacera au plus vite par des roulements à billes lorsque celles-ci seront trop usées.




Les triangles de suspension procurent une largeur de voie appréciable qui bénéficie à la stabilité générale du buggy. Ils se flattent aussi de quelques degrés d'anti-cabrage pour faciliter le passage du châssis sur les surfaces défoncées.

La transmission
A l'exception des bagues en bronze présentes au niveau des porte fusées, le Revolt BX-10 3.0 accueille deux différentiels à pignons coniques à deux satellites, puis un arbre rigide central monté sur des roulements à billes à bord duquel une couronne de 80 dents vient s'abriter. Rien d'autre à signaler à l'exception d'un écrou de 7 mm qui pourrait s'apparenter comme deux gouttes d'eau à un éventuel réglage d'un slipper, mais qui à bien y regarder n'en est pas un !



La transmission centrale comporte un arbre rigide monté sur roulements à billes. Ce dernier supporte une couronne plastique de 80 dents.

Electronique
Elle se répartit équitablement en recevant les trois quarts des périphériques présents à bord sur le côté gauche du châssis. On distingue en premier lieu le servo étanche Hobbytech W03 de 3 kilos à pignons plastiques qui est installé en position couchée. Puis le contrôleur brushless de 40 Ampères qui est également un modèle étanche qui est compatible avec des accus Li-Po ou Ni-Mh au choix. Et enfin le moteur 540 à charbons qui dispose de série de condensateurs au dos de son boîtier et d'une cage ventilée pour faciliter le refroidissement. Un moteur équipé d'un pignon de 17 dents interchangeable.



La répartition des masses est bien équilibrée. Tout le bord gauche du châssis accueillant les trois quarts de la partie électronique présente à bord.


Le moteur 540 est une version à charbons (brushed).


La cage ventilée limitera les risques de surchauffe.


D'origine, le moteur est livré avec un pignon de 17 dents.


Le contrôleur "Speedo " made by Hobbywing est un modèle étanche de 40 Ampères qui est compatible avec les accus Ni-Mh et Li-Po.


D'origine, ce contrôleur permet au Revolt BX-10 3.0 de pouvoir compter sur la marche arrière.


Le Revolt BX10 3.0 est livré avec ce servo Hobbytech W03 de 3 kilos de couple. Il possède des pignons plastiques, mais sa conception de série l'a rendu étanche.


Le compartiment à accus se veut à la fois simple et accessible. Il peut recevoir au choix des accus Li-Po ou Ni-Mh.


L'accu de réception embarqué à bord du châssis n'est autre qu'un pack Li-Po 7,4 volts de 1500 mA. A son avantage, son gabarit réduit qui allège le poids de l'auto, puisque ce pack ne pèse que 93 grammes !


Voici l'émetteur à volant Wave XT-200 livré avec cette auto. Il s'agit d'une radio en 2,4 Ghz qui fonctionne sans quartz et avec l'aide de 4 piles LR6 à acquérir en supplément.


Les réglages des neutres ou des débattements maxi font l'actualité sur cette radio.

Conclusion
La conception de base sans fioriture de ce buggy TT suffira à régaler les néophytes en matière de voitures radiocommandées. L'auto pouvant compter sur une base qui se veut à la fois solide et complète. Et pour ceux qui souhaiteront disposer d'une engin plus performant, rappelons qu'Hobbytech a prévu tout un lot d'options qui pourront venir se greffer sur la plateforme d'origine. A ce titre, sachez que les amortisseurs plastiques pourront ainsi être avantageusement remplacés par leurs répliques big bore de 13 mm de diamètre, mais en aluminium cette fois ! Même remarque en ce qui concerne les supports de suspension disponibles en carbone, ou les porte fusées proposés aussi en version aluminium. Et pour passer à la vitesse supérieure, n'oublions pas aussi la possibilité de remplacer le moteur à charbons par un authentique moteur brushless grâce au combo 7,5 tours et contrôleur 45 Ampères qui est également proposé en option. Et comme la liste des pièces pouvant upgrader l'auto est assez longue, on ne saurait que trop vous conseiller de vous renseigner auprès de votre revendeur attitré pour en connaître toute la teneur.

On a aimé
_ Le prix
_ Le caractère complet du kit (livré avec accus et chargeur)
_ L'empattement long
_ Le caractère increvable du moteur d'origine
_ Le contrôleur compatible avec des accus Ni-Mh et Li-Po

On a regretté
_ La présence de bagues en bronze dans les porte fusées
_ Les tirants de carrossage monoblocs




Fiche technique
Marque : Hobbytech
Modèle : Revolt BX-10 3.0
Distributeur : Imodel
Usage : Loisir
Propulsion : Electrique
Moteur : Hobbytech 540.
Variateur : Speedo Hobbywing 40 Ampères. Fonctionne avec des accus Li-Po et Ni-Mh.
Echelle : 1/10ème
Poids : 1,510 kg
Châssis : 2,5 millimètres en nylon injecté à bords relevés
Transmission : 4 x 4 par cardans, sur bagues et roulements.
Différentiel : x 2 à pignons coniques (2 satellites)
Présentation : Prêt à rouler
Accu fourni : Li-Po 2S 7,4 volts (1500 mA)
Chargeur fourni : Hobbytech mural (courant de charge de 600 mA en continu)
Radio : Hobbytech Wave XT-200 en 2,4 Ghz à volant

En savoir plus

Hobbytech Revolt BX-10 3.0 : La présentation complète
Texte et photos : Philippe Boeri.

Hobbytech Revolt BX-10 3.0 #1.rev.bx10.rtr1. Présentation détaillée de ce TT 1/10ème électrique radiocommandé préconisé pour les débutants.

Voilà déjà quelques mois que ce petit TT électrique à l'échelle 1/10ème s'est fait une place au soleil au sein des véhicules de loisir particulièrement abordables pour les débutants. Doté d'une architecture simple et fonctionnelle, le Revolt BX-10 3.0 n'en demeure pas moins efficace sur le terrain, grâce à sa transmission quatre roues motrices. Vous voulez connaître tous les points forts et tous les points faibles de ce buggy ? Alors lisez ce qui va suivre.

Le Revolt BX-10 3.0 est un petit buggy tout terrain à l'échelle 1/10ème livré prêt à rouler, disponible avec deux versions de carrosseries en lexan. Soit celle de notre modèle d'essai auréolée d'une touche de bleu et de jaune, ainsi qu'une autre version livrée en noir et jaune. L'auto possède une transmission quatre roues motrices, une électronique embarquée complète et entièrement fonctionnelle. Le tout ayant été conçu en prenant pour base un châssis en fibres composites à bords relevés doté d'un empattement long porté à 278 millimètres. La boîte de ce buggy sera complétée d'une radio à volant Wave XT-200 en 2,4 Ghz à garnir de quatre piles LR6, puis d'un petit chargeur secteur qui délivre du 600 mA en continu. Soit environ deux heures et demi de temps à patienter pour recharger un packs d'accus de réception entièrement vide.


Le Revolt BX-10 3.0 affiche un look de stadium buggy avec des jantes à voile plein type aéro.


La voiture est également disponible avec une deuxième teinte de carrosserie en noir et jaune.


Le Revolt BX10-3.0 est un TT d'initiation conçu pour les débutants. Son équipement complet permettra à ceux-ci de pouvoir s'initier au plaisir du 4 x 4 sans avoir à débourser de sommes supplémentaires après l'achat.




La mécanique de ce buggy s'appuie sur un châssis à bords relevés en fibre composite.


La voiture dispose d'une électronique entièrement pré assemblée en usine.

La cellule avant
La cinématique de base est formée par des bras de suspension inférieurs triangulés et par des tirants de carrossage supérieurs monoblocs. Ces derniers font abstraction des pas inversés et n'autorisent donc aucun réglage. Ce qui n'est pas le cas des biellettes de direction, qui à l'inverse possèdent les fameux pas inversés pour pouvoir effectuer des retouches de pincement en un clin d'oeil. Le train avant reste sinon pourvu d'un support de 7 millimètres en nylon injecté pouvant autoriser jusqu'à 4 réglages possibles au niveau de la position des amortisseurs. Ces derniers sont des modèles à corps plastiques réduits à leur plus simple expression, mais dotés de corps filetés. Encore à l'honneur sur cet essieu, la présence d'un save servo à renvoi d'angle réglable en dureté, ainsi que celle de cardans CVD en acier au niveau de la transmission.



Le train avant est très typé loisir. Il reçoit des pneus " micro pin " plus étroits pour conserver de la maniabilité à revendre.


Les biellettes de direction sont pourvues de pas inversés pour faciliter les réglages, contrairement à celles des tirants de carrossage.


Les amortisseurs conservent des corps en nylon injecté. Leur volume d'huile brassé demeure plus que correct pour un engin de loisir.


Le support avant délivre quatre positions pour régler la position idéale des amortisseurs.


La cellule antérieure est bien entendu dépourvue de barre stabilisatrice.


Voici à quoi ressemble l'épure de direction de l'engin. On remarquera l'absence de circlip qui intervient au niveau des fixations des porte fusées.


La transmission avant s'enrichit de la présence de ces cardans CVD en acier.


Le save servo à renvoi possède une molette de façon à pouvoir ajuster la dureté de son ressort de rappel.

La cellule arrière
Elle voit apparaître un aileron en lexan non réglable et des pneus " micro pin " qui ont gagné en largeur. Ce qui par nature devrait contribuer à rendre l'auto plus exploitable sur des terrains bosselés. Et puisque l'on en est à évoquer les dimensions des pneus, parlons aussi de celles de l'auto, qui non contentes d'afficher un empattement d'autobus comme on vous le rappelait un peu plus haut, affiche aussi une largeur de 248 millimètres. Un atout appréciable pour la stabilité. Cette cellule arbore un support de suspension encore plus complet qui propose sept positions pour régler l'assise des amortisseurs, ainsi que des cardans droits à boules goupillées au niveau de la transmission. Comme à l'avant, son épure a été conçue avec des tirants de carrossage non réglables. Les deux cellules avant et arrière auront également en commun le fait qu'elles reçoivent des bagues en bronze au niveau des porte fusées. Un équipement qui sera à remplacer par d'authentiques roulements à billes dès que vos moyens vous le permettront.



Le train arrière comporte des pneumatiques très larges qui devraient lui apporter un plus sur les terrains bosselés. On note que les amortisseurs conservent une posture verticale, le top pour rouler en tout terrain.


La largeur de voie a été portée à 248 millimètres sur cet essieu.


Le support amortisseurs arrière est perclus d'ancrages. Soit 7 au total !


La transmission arrière s'accompagne de cardans droits à boules goupillées.


Comme à l'avant, l'épure arrière conserve des tirants de carrossage monoblocs qui interdisent toute possibilité de mise au point. A moins de recourir à des biellettes à pas inversés qui seront disponibles en option.


Les porte fusées arrière de cette version sont équipés de bagues en bronze que l'on remplacera au plus vite par des roulements à billes lorsque celles-ci seront trop usées.




Les triangles de suspension procurent une largeur de voie appréciable qui bénéficie à la stabilité générale du buggy. Ils se flattent aussi de quelques degrés d'anti-cabrage pour faciliter le passage du châssis sur les surfaces défoncées.

La transmission
A l'exception des bagues en bronze présentes au niveau des porte fusées, le Revolt BX-10 3.0 accueille deux différentiels à pignons coniques à deux satellites, puis un arbre rigide central monté sur des roulements à billes à bord duquel une couronne de 80 dents vient s'abriter. Rien d'autre à signaler à l'exception d'un écrou de 7 mm qui pourrait s'apparenter comme deux gouttes d'eau à un éventuel réglage d'un slipper, mais qui à bien y regarder n'en est pas un !



La transmission centrale comporte un arbre rigide monté sur roulements à billes. Ce dernier supporte une couronne plastique de 80 dents.

Electronique
Elle se répartit équitablement en recevant les trois quarts des périphériques présents à bord sur le côté gauche du châssis. On distingue en premier lieu le servo étanche Hobbytech W03 de 3 kilos à pignons plastiques qui est installé en position couchée. Puis le contrôleur brushless de 40 Ampères qui est également un modèle étanche qui est compatible avec des accus Li-Po ou Ni-Mh au choix. Et enfin le moteur 540 à charbons qui dispose de série de condensateurs au dos de son boîtier et d'une cage ventilée pour faciliter le refroidissement. Un moteur équipé d'un pignon de 17 dents interchangeable.



La répartition des masses est bien équilibrée. Tout le bord gauche du châssis accueillant les trois quarts de la partie électronique présente à bord.


Le moteur 540 est une version à charbons (brushed).


La cage ventilée limitera les risques de surchauffe.


D'origine, le moteur est livré avec un pignon de 17 dents.


Le contrôleur "Speedo " made by Hobbywing est un modèle étanche de 40 Ampères qui est compatible avec les accus Ni-Mh et Li-Po.


D'origine, ce contrôleur permet au Revolt BX-10 3.0 de pouvoir compter sur la marche arrière.


Le Revolt BX10 3.0 est livré avec ce servo Hobbytech W03 de 3 kilos de couple. Il possède des pignons plastiques, mais sa conception de série l'a rendu étanche.


Le compartiment à accus se veut à la fois simple et accessible. Il peut recevoir au choix des accus Li-Po ou Ni-Mh.


L'accu de réception embarqué à bord du châssis n'est autre qu'un pack Li-Po 7,4 volts de 1500 mA. A son avantage, son gabarit réduit qui allège le poids de l'auto, puisque ce pack ne pèse que 93 grammes !


Voici l'émetteur à volant Wave XT-200 livré avec cette auto. Il s'agit d'une radio en 2,4 Ghz qui fonctionne sans quartz et avec l'aide de 4 piles LR6 à acquérir en supplément.


Les réglages des neutres ou des débattements maxi font l'actualité sur cette radio.

Conclusion
La conception de base sans fioriture de ce buggy TT suffira à régaler les néophytes en matière de voitures radiocommandées. L'auto pouvant compter sur une base qui se veut à la fois solide et complète. Et pour ceux qui souhaiteront disposer d'une engin plus performant, rappelons qu'Hobbytech a prévu tout un lot d'options qui pourront venir se greffer sur la plateforme d'origine. A ce titre, sachez que les amortisseurs plastiques pourront ainsi être avantageusement remplacés par leurs répliques big bore de 13 mm de diamètre, mais en aluminium cette fois ! Même remarque en ce qui concerne les supports de suspension disponibles en carbone, ou les porte fusées proposés aussi en version aluminium. Et pour passer à la vitesse supérieure, n'oublions pas aussi la possibilité de remplacer le moteur à charbons par un authentique moteur brushless grâce au combo 7,5 tours et contrôleur 45 Ampères qui est également proposé en option. Et comme la liste des pièces pouvant upgrader l'auto est assez longue, on ne saurait que trop vous conseiller de vous renseigner auprès de votre revendeur attitré pour en connaître toute la teneur.

On a aimé
_ Le prix
_ Le caractère complet du kit (livré avec accus et chargeur)
_ L'empattement long
_ Le caractère increvable du moteur d'origine
_ Le contrôleur compatible avec des accus Ni-Mh et Li-Po

On a regretté
_ La présence de bagues en bronze dans les porte fusées
_ Les tirants de carrossage monoblocs




Fiche technique
Marque : Hobbytech
Modèle : Revolt BX-10 3.0
Distributeur : Imodel
Usage : Loisir
Propulsion : Electrique
Moteur : Hobbytech 540.
Variateur : Speedo Hobbywing 40 Ampères. Fonctionne avec des accus Li-Po et Ni-Mh.
Echelle : 1/10ème
Poids : 1,510 kg
Châssis : 2,5 millimètres en nylon injecté à bords relevés
Transmission : 4 x 4 par cardans, sur bagues et roulements.
Différentiel : x 2 à pignons coniques (2 satellites)
Présentation : Prêt à rouler
Accu fourni : Li-Po 2S 7,4 volts (1500 mA)
Chargeur fourni : Hobbytech mural (courant de charge de 600 mA en continu)
Radio : Hobbytech Wave XT-200 en 2,4 Ghz à volant
Close