Close

Hobbytech Epx2 Buggy

Nouveau

Pièce jointe 21923
Hobbytech EPX2 Buggy
tt 1/8 brushless : hobbytech, epx2, buggy, 1.epx2.bu.rtr1,

Vous aimez les voitures brushless, et en particulier les tout terrain à l'échelle 1/8ème ? Dans l'affirmative, cela tombe plutôt bien puisque nous vous proposons de passer en revue aujourd'hui la version la plus puissante jamais proposée par Hobbytech de son modèle ciblé loisir.

Cette auto est proposée en version RTR. Elle est livrée avec un émetteur Wave XT-100 en 2,4 Ghz à équiper de 4 piles ou d'accus de type LR6, mais reste à compléter d'un accu Li-Po de 7,4 v et d'un chargeur, rapide de préférence. Cette nouvelle version a été revisitée au niveau du look et voit débarquer une nouvelle carrosserie peinte et décorée par Bitty Design, accompagnée d'un aileron réglable et de pneus à mini picots. Le châssis qui supporte l'intégralité de sa mécanique est un modèle en aluminium de 3 mm d'épaisseur à bords relevés qui est incliné sous la cellule avant. Celui-ci comporte un gigantesque compartiment à accus pouvant accueillir un accu Li-Po allant jusqu'à 4S. Pour la fixation, le fabricant vous donne deux options possibles. Celle consistant à faire appel à une languette rabattable et verrouillable par deux fermoirs (très pratique avec un accu 2 ou 3S). Ou bien celle consistant à employer deux sangles en velcro livrées avec l'auto (recommandées pour un 4S).

Pièce jointe 21924
Cette nouvelle version s'identifiera au premier coup d'oeil à sa carrosserie et à son aileron dont les décorations portent tous deux la signature Italienne Bitty Design.

Pièce jointe 21925
L'EPX2 Buggy symbolise la dernière génération de TT 1/8ème bruhsless de la marque Hobbytech.

Pièce jointe 21926
Cette auto est présentée en mode RTR, mais elle ne contient pas d'accus ni de chargeur.

Pièce jointe 21953
La mécanique et l'électronique de ce nouveau buggy brushless sont assemblées à 100% au sortir de la boîte.

Pièce jointe 21927
Le châssis en aluminium anodisé de 3 mm d'épaisseur est plié sous la cellule avant et gravé à l'effigie du modèle.

Pièce jointe 21928
L'aileron est réglable sur plusieurs positions.

Pièce jointe 21948
Voici l'émetteur Wave XT-100 en 2,4 Ghz fourni aux côtés de cette auto. Celui-ci est à équiper de 4 piles ou d'accus de type LR6.

Pièce jointe 21949
Quelques réglages sont d'actualité à bord de cette radio basique.

hobbytech epx2 buggy brushless rtr réf : 1.epx2.bu.rtr1 distribué par imodel.
Achetez votre EPX2 Brushless Hobbytech chez Breizh Modélisme et profitez de la promotion en cliquant sur la bannière !

Train avant
Celui-ci reprend une architecture commune avec celui de la version thermique de cette auto qui est également commercialisée. Autrement dit, nous nous trouvons là en présence d'une double triangulation sérieuse munie de pas inversés sur la partie supérieure pour pouvoir ajuster le carrossage des roues. Les triangles sont reliés à des combinés étriers/porte fusées à chaque extrémités. On remarquera ici l'absence de tout réglage, si ce n'est par l'entremise du save servo qui propose deux fixations distinctes pour régler l'Ackerman. En d'autres termes : pour faire en sorte que la voiture soit plus ou moins engageante en entrée de courbe. La cellule renferme sinon un différentiel à pignons coniques à 4 satellites avec des couples coniques en 13/43. Elle est équipée d'une barre antiroulis réglable de 2,3 mm et se complète de cardans CVD et d'hexagones de roues en aluminium anodisé en 17 mm de diamètre pour recevoir les roues.

Pièce jointe 21929
La géométrie avant s'appuie sur une épure à double triangulation.

Pièce jointe 21930
La transmission aux roues est confiée à des cardans CVD sur cet essieu.

Pièce jointe 21931
Les bras de suspension sont bien rigides. Ils sont empruntés à ceux de la série STR8 du même fabricant.

Pièce jointe 21932
Le save servo délivre deux ancrages pour régler l'Ackerman.

Pièce jointe 21933
La cellule avant reçoit un pare chocs affleurant et une barre antiroulis de 2,3 mm.

Train arrière
Même topo où presque en ce qui concerne les organes de transmission principaux. Avec un différentiel à 4 satellites qui reçoit un couple conique métallique en 13/43. La barre antiroulis profite d'une section plus importante et passe en revanche à 2,8 mm. Surtout, les triangles de la partie haute ont disparu et se sont éclipsés au profit de tirants réglables assemblés d'origine avec des biellettes à pas inversés. Cette cellule est pourvue de cardans droits à boules goupillées. Elle s'accompagne de porte fusées réglables disposant de 3 ancrages pour agir sur la prise de carrossage des roues à l'enfoncement et d'un ultime réglage dédié à celui de l'empattement du TT. Moyennant les emplacements qui seront attribuée aux deux cales présentes de chaque côté des roues, la distance qui sépare les deux essieux avant et arrière pourra en effet varier de l'ordre d'un bon 5 millimètres. De quoi rendre la voiture plus ou moins stable selon le profil du terrain.

Pièce jointe 21935
Le train arrière peut compter un différentiel à 4 satellites garni d'un couple de transmission métallique en 13/43.

Pièce jointe 21936
Trois fixations sont disponibles pour faire varier la position des amortisseurs depuis les triangles inférieurs de cette cellule.

Pièce jointe 21937
La barre antiroulis de 2,8 mm est réglable.

Pièce jointe 21938
L'empattement pourra évoluer en fonction de la position attribuée à ces deux petites cales de chaque côté des porte fusées arrière.

Suspension
Cette auto reprend à l'identique les supports de suspension et amortisseurs de la version précédente. En d'autres termes, nous retrouvons ici des amortisseurs à corps aluminium lisses traités de 12 mm de diamètre équipés de soufflets en caoutchouc et de pistons 6 trous x 1,3 mm. Ils disposent chacun de ressorts relativement fermes et de fixations supérieures hexagonales renforcées en acier. Hobbytech leur dédie deux supports de 4 millimètres d'épaisseur truffés d'ancrages. Soit pas moins de cinq positions à l'avant et sept d'entre-elles à l'arrière, tandis que les triangles inférieurs de suspension offrent respectivement trois points d'arrimage. Les réglages de prise de carrossage sont accessibles via des inserts gradués à l'avant et offrent également de multiples combinaisons possibles.

Pièce jointe 21939
Les supports de suspension sont vraiment très fournis. La preuve avec ce modèle arrière qui ne propose pas moins de 7 fixations pour définir l'inclinaison des amortisseurs.

Pièce jointe 21940
Les amortisseurs possèdent une finition brunâtre anodisée, ainsi qu'un réglage de tension par cales.

Pièce jointe 21941
Le diamètre des corps d'amortisseurs s'établit à 12 mm.

Pièce jointe 21942
Les réglages de prise de carrossage à l'enfoncement foisonnent de part et d'autre des deux supports avant et arrière.

Electronique
L'EPX2 reçoit un moteur Hobbywing 4 pôles de 2350 Kv équipé d'un pignon acier interchangeable pour pouvoir faire évoluer le rapport de démultiplication. Le corps strié du moteur veillera à assurer un bon refroidissement au cours du fonctionnement. Celui-ci est positionné sur un support réglable en aluminium qui assurera également de son côté un réglage pérenne de l'entre dents. Un contrôleur étanche est également de la partie. Il s'agit d'un modèle de 100 Ampères étanche qui est également signé Hobbywing. Il est compatible avec des accus Li-Po pouvant aller jusqu'à du 4S et pourra être programmé de deux façons bien distinctes. Soit par l'intermédiaire du bouton poussoir qui est situé à proximité de l'interrupteur de mise sous tension du véhicule. Soit par l'intermédiaire d'un programmateur qui est commercialisé en option. Dans les deux cas, vous pourrez ainsi modifier la courbe de freinage ou d'accélération du véhicule, adopter la fonction marche arrière ou pas, etc.....L'inventaire de la partie électronique de l'auto s'achève enfin sur le descriptif du servo présent à la direction. Hobbytech a monté à bord un servo de 13 kilos de couple. De plus, celui-ci est pourvu de pignons métalliques et il est relativement rapide puisqu'il est capable de décrire un angle de 60 degrés en 0,12 seconde !

Pièce jointe 21943
Le moteur de l'EPX2 est signé Hobbywing. Il s'agit d'un modèle 4 pôles de 2350 Kv.

Pièce jointe 21954
Il n'y a plus aucun branchement à effectuer au sortir de la boîte. Tout ayant déjà été réalisé en usine sur des chaînes d'assemblage spécialisées.

Pièce jointe 21944
Le contrôleur brushless Hobbywing de 100 Ampères présent à bord est un modèle étanche.

Pièce jointe 21945
Une entrée est disponible pour pouvoir raccorder le contrôleur à un véritable boîtier de programmation.

Pièce jointe 21946
Le minuscule bouton poussoir qui est situé à proximité de l'interrupteur de mise sous tension du modèle vous permettra de modifier les paramètres d'origine du contrôleur.

Pièce jointe 21947
Ce programmateur est disponible en option. Il propose une interface plus conviviale pour gérer les nombreuses fonctions du contrôleur.

Pièce jointe 21950
Le compartiment à accus pourra recevoir un accu Li-Po allant jusqu'à du 4S !

Pièce jointe 21951
Le servo de direction voit son couple grimper à 13 kilos. Il possède des pignons métalliques et sa vitesse s'établit à 0,12 sec sur 60 degrés.

Conclusion
Cette nouvelle version est bien dans le vent. Elle propose une base mécanique éprouvée qui devrait être le gage à venir de fiabilité au cours du fonctionnement. Le package moteur d'origine présent à bord demeurant quant à lui tout à fait attractif pour un engin de ce type ciblé loisir. A propos de l'absence de l'accu de propulsion, chacun y trouvera à redire. Les uns déploreront que cette auto impose un surcoût à ce niveau. Les autres apprécieront le fait de pouvoir enfin monter l'accu de son choix plutôt que de devoir se satisfaire d'un accu très moyen comme le sont souvent les modèles imposés à bord de certaines de ses concurrentes RTR du même genre. A méditer....

hobbytech epx2 buggy brushless rtr réf : 1.epx2.bu.rtr1 distribué par imodel.
Achetez votre EPX2 Brushless Hobbytech chez Breizh Modélisme et profitez de la promotion en cliquant sur la bannière !

On a aimé
_ La déco tape à l'oeil
_ L'électronique de qualité signée Hobbywing
_ Le servo de 13 kilos de couple en série

On a moins apprécié
_ Absence d'accu et de chargeur

Pièce jointe 21952

Fiche technique
Marque : Hobbytech
Modèle : EPX2 Buggy
Distributeur : Imodel
Usage : Loisir
Propulsion : Electrique
Moteur : 2350 Kv
Contrôleur : Hobbywing 100 A étanche
Echelle : 1/8ème
Châssis : Plaque en aluminium à bords relevés de 3 mm d'épaisseur
Transmission : 4 x 4 par cardans CVD + droits
Différentiel : x 3 à pignons coniques
Poids relevé : 3,450 kg
Présentation : RTR



En savoir plus

Pièce jointe 21923
Hobbytech EPX2 Buggy
tt 1/8 brushless : hobbytech, epx2, buggy, 1.epx2.bu.rtr1,

Vous aimez les voitures brushless, et en particulier les tout terrain à l'échelle 1/8ème ? Dans l'affirmative, cela tombe plutôt bien puisque nous vous proposons de passer en revue aujourd'hui la version la plus puissante jamais proposée par Hobbytech de son modèle ciblé loisir.

Cette auto est proposée en version RTR. Elle est livrée avec un émetteur Wave XT-100 en 2,4 Ghz à équiper de 4 piles ou d'accus de type LR6, mais reste à compléter d'un accu Li-Po de 7,4 v et d'un chargeur, rapide de préférence. Cette nouvelle version a été revisitée au niveau du look et voit débarquer une nouvelle carrosserie peinte et décorée par Bitty Design, accompagnée d'un aileron réglable et de pneus à mini picots. Le châssis qui supporte l'intégralité de sa mécanique est un modèle en aluminium de 3 mm d'épaisseur à bords relevés qui est incliné sous la cellule avant. Celui-ci comporte un gigantesque compartiment à accus pouvant accueillir un accu Li-Po allant jusqu'à 4S. Pour la fixation, le fabricant vous donne deux options possibles. Celle consistant à faire appel à une languette rabattable et verrouillable par deux fermoirs (très pratique avec un accu 2 ou 3S). Ou bien celle consistant à employer deux sangles en velcro livrées avec l'auto (recommandées pour un 4S).

Pièce jointe 21924
Cette nouvelle version s'identifiera au premier coup d'oeil à sa carrosserie et à son aileron dont les décorations portent tous deux la signature Italienne Bitty Design.

Pièce jointe 21925
L'EPX2 Buggy symbolise la dernière génération de TT 1/8ème bruhsless de la marque Hobbytech.

Pièce jointe 21926
Cette auto est présentée en mode RTR, mais elle ne contient pas d'accus ni de chargeur.

Pièce jointe 21953
La mécanique et l'électronique de ce nouveau buggy brushless sont assemblées à 100% au sortir de la boîte.

Pièce jointe 21927
Le châssis en aluminium anodisé de 3 mm d'épaisseur est plié sous la cellule avant et gravé à l'effigie du modèle.

Pièce jointe 21928
L'aileron est réglable sur plusieurs positions.

Pièce jointe 21948
Voici l'émetteur Wave XT-100 en 2,4 Ghz fourni aux côtés de cette auto. Celui-ci est à équiper de 4 piles ou d'accus de type LR6.

Pièce jointe 21949
Quelques réglages sont d'actualité à bord de cette radio basique.

hobbytech epx2 buggy brushless rtr réf : 1.epx2.bu.rtr1 distribué par imodel.
Achetez votre EPX2 Brushless Hobbytech chez Breizh Modélisme et profitez de la promotion en cliquant sur la bannière !

Train avant
Celui-ci reprend une architecture commune avec celui de la version thermique de cette auto qui est également commercialisée. Autrement dit, nous nous trouvons là en présence d'une double triangulation sérieuse munie de pas inversés sur la partie supérieure pour pouvoir ajuster le carrossage des roues. Les triangles sont reliés à des combinés étriers/porte fusées à chaque extrémités. On remarquera ici l'absence de tout réglage, si ce n'est par l'entremise du save servo qui propose deux fixations distinctes pour régler l'Ackerman. En d'autres termes : pour faire en sorte que la voiture soit plus ou moins engageante en entrée de courbe. La cellule renferme sinon un différentiel à pignons coniques à 4 satellites avec des couples coniques en 13/43. Elle est équipée d'une barre antiroulis réglable de 2,3 mm et se complète de cardans CVD et d'hexagones de roues en aluminium anodisé en 17 mm de diamètre pour recevoir les roues.

Pièce jointe 21929
La géométrie avant s'appuie sur une épure à double triangulation.

Pièce jointe 21930
La transmission aux roues est confiée à des cardans CVD sur cet essieu.

Pièce jointe 21931
Les bras de suspension sont bien rigides. Ils sont empruntés à ceux de la série STR8 du même fabricant.

Pièce jointe 21932
Le save servo délivre deux ancrages pour régler l'Ackerman.

Pièce jointe 21933
La cellule avant reçoit un pare chocs affleurant et une barre antiroulis de 2,3 mm.

Train arrière
Même topo où presque en ce qui concerne les organes de transmission principaux. Avec un différentiel à 4 satellites qui reçoit un couple conique métallique en 13/43. La barre antiroulis profite d'une section plus importante et passe en revanche à 2,8 mm. Surtout, les triangles de la partie haute ont disparu et se sont éclipsés au profit de tirants réglables assemblés d'origine avec des biellettes à pas inversés. Cette cellule est pourvue de cardans droits à boules goupillées. Elle s'accompagne de porte fusées réglables disposant de 3 ancrages pour agir sur la prise de carrossage des roues à l'enfoncement et d'un ultime réglage dédié à celui de l'empattement du TT. Moyennant les emplacements qui seront attribuée aux deux cales présentes de chaque côté des roues, la distance qui sépare les deux essieux avant et arrière pourra en effet varier de l'ordre d'un bon 5 millimètres. De quoi rendre la voiture plus ou moins stable selon le profil du terrain.

Pièce jointe 21935
Le train arrière peut compter un différentiel à 4 satellites garni d'un couple de transmission métallique en 13/43.

Pièce jointe 21936
Trois fixations sont disponibles pour faire varier la position des amortisseurs depuis les triangles inférieurs de cette cellule.

Pièce jointe 21937
La barre antiroulis de 2,8 mm est réglable.

Pièce jointe 21938
L'empattement pourra évoluer en fonction de la position attribuée à ces deux petites cales de chaque côté des porte fusées arrière.

Suspension
Cette auto reprend à l'identique les supports de suspension et amortisseurs de la version précédente. En d'autres termes, nous retrouvons ici des amortisseurs à corps aluminium lisses traités de 12 mm de diamètre équipés de soufflets en caoutchouc et de pistons 6 trous x 1,3 mm. Ils disposent chacun de ressorts relativement fermes et de fixations supérieures hexagonales renforcées en acier. Hobbytech leur dédie deux supports de 4 millimètres d'épaisseur truffés d'ancrages. Soit pas moins de cinq positions à l'avant et sept d'entre-elles à l'arrière, tandis que les triangles inférieurs de suspension offrent respectivement trois points d'arrimage. Les réglages de prise de carrossage sont accessibles via des inserts gradués à l'avant et offrent également de multiples combinaisons possibles.

Pièce jointe 21939
Les supports de suspension sont vraiment très fournis. La preuve avec ce modèle arrière qui ne propose pas moins de 7 fixations pour définir l'inclinaison des amortisseurs.

Pièce jointe 21940
Les amortisseurs possèdent une finition brunâtre anodisée, ainsi qu'un réglage de tension par cales.

Pièce jointe 21941
Le diamètre des corps d'amortisseurs s'établit à 12 mm.

Pièce jointe 21942
Les réglages de prise de carrossage à l'enfoncement foisonnent de part et d'autre des deux supports avant et arrière.

Electronique
L'EPX2 reçoit un moteur Hobbywing 4 pôles de 2350 Kv équipé d'un pignon acier interchangeable pour pouvoir faire évoluer le rapport de démultiplication. Le corps strié du moteur veillera à assurer un bon refroidissement au cours du fonctionnement. Celui-ci est positionné sur un support réglable en aluminium qui assurera également de son côté un réglage pérenne de l'entre dents. Un contrôleur étanche est également de la partie. Il s'agit d'un modèle de 100 Ampères étanche qui est également signé Hobbywing. Il est compatible avec des accus Li-Po pouvant aller jusqu'à du 4S et pourra être programmé de deux façons bien distinctes. Soit par l'intermédiaire du bouton poussoir qui est situé à proximité de l'interrupteur de mise sous tension du véhicule. Soit par l'intermédiaire d'un programmateur qui est commercialisé en option. Dans les deux cas, vous pourrez ainsi modifier la courbe de freinage ou d'accélération du véhicule, adopter la fonction marche arrière ou pas, etc.....L'inventaire de la partie électronique de l'auto s'achève enfin sur le descriptif du servo présent à la direction. Hobbytech a monté à bord un servo de 13 kilos de couple. De plus, celui-ci est pourvu de pignons métalliques et il est relativement rapide puisqu'il est capable de décrire un angle de 60 degrés en 0,12 seconde !

Pièce jointe 21943
Le moteur de l'EPX2 est signé Hobbywing. Il s'agit d'un modèle 4 pôles de 2350 Kv.

Pièce jointe 21954
Il n'y a plus aucun branchement à effectuer au sortir de la boîte. Tout ayant déjà été réalisé en usine sur des chaînes d'assemblage spécialisées.

Pièce jointe 21944
Le contrôleur brushless Hobbywing de 100 Ampères présent à bord est un modèle étanche.

Pièce jointe 21945
Une entrée est disponible pour pouvoir raccorder le contrôleur à un véritable boîtier de programmation.

Pièce jointe 21946
Le minuscule bouton poussoir qui est situé à proximité de l'interrupteur de mise sous tension du modèle vous permettra de modifier les paramètres d'origine du contrôleur.

Pièce jointe 21947
Ce programmateur est disponible en option. Il propose une interface plus conviviale pour gérer les nombreuses fonctions du contrôleur.

Pièce jointe 21950
Le compartiment à accus pourra recevoir un accu Li-Po allant jusqu'à du 4S !

Pièce jointe 21951
Le servo de direction voit son couple grimper à 13 kilos. Il possède des pignons métalliques et sa vitesse s'établit à 0,12 sec sur 60 degrés.

Conclusion
Cette nouvelle version est bien dans le vent. Elle propose une base mécanique éprouvée qui devrait être le gage à venir de fiabilité au cours du fonctionnement. Le package moteur d'origine présent à bord demeurant quant à lui tout à fait attractif pour un engin de ce type ciblé loisir. A propos de l'absence de l'accu de propulsion, chacun y trouvera à redire. Les uns déploreront que cette auto impose un surcoût à ce niveau. Les autres apprécieront le fait de pouvoir enfin monter l'accu de son choix plutôt que de devoir se satisfaire d'un accu très moyen comme le sont souvent les modèles imposés à bord de certaines de ses concurrentes RTR du même genre. A méditer....

hobbytech epx2 buggy brushless rtr réf : 1.epx2.bu.rtr1 distribué par imodel.
Achetez votre EPX2 Brushless Hobbytech chez Breizh Modélisme et profitez de la promotion en cliquant sur la bannière !

On a aimé
_ La déco tape à l'oeil
_ L'électronique de qualité signée Hobbywing
_ Le servo de 13 kilos de couple en série

On a moins apprécié
_ Absence d'accu et de chargeur

Pièce jointe 21952

Fiche technique
Marque : Hobbytech
Modèle : EPX2 Buggy
Distributeur : Imodel
Usage : Loisir
Propulsion : Electrique
Moteur : 2350 Kv
Contrôleur : Hobbywing 100 A étanche
Echelle : 1/8ème
Châssis : Plaque en aluminium à bords relevés de 3 mm d'épaisseur
Transmission : 4 x 4 par cardans CVD + droits
Différentiel : x 3 à pignons coniques
Poids relevé : 3,450 kg
Présentation : RTR



Close