Close

6Eme Cf Piste 1/5 Hanvec Amco

Nouveau

6ème cf piste 1/5 élite, ff, f1, national à hanvec club amco les 22 et 23 septembre 2018.
6eme CF Piste 1/5 Hanvec AMCO
piste 1/5 : cfpiste1/5, cfpiste1/5hanvec, cfpiste1/5amco, amco,

Participation un peu en baisse pour cette ultime épreuve du championnat de France très redoutée de la part des pilotes sudistes en raison d'un kilométrage important à parcourir pour rallier le complexe et des incertitudes météo.
Texte : Philippe Boeri / Photos : Patrick Bariot

Soit exactement 57 pilotes et respectivement 15 pilotes en catégorie Elite, puis 16 en catégorie National, et enfin 17 pilotes en catégorie F1 et 9 pilotes en catégorie FF. On ne vantera plus les qualités du tracé Breton Top Atlantique qui fait l'unanimité depuis des lustres auprès des pilotes pistards des catégories grosses échelles. Un lieu géré de mains de maître par la Michel Peuziat et tout son team. Concernant l'épreuve du jour qui n'était autre que la dernière manche du championnat de France dans cette catégorie, autant préciser que certains pilotes comme Guillaume Solon, Dany Millet ou encore Robert Jézequel évoluaient pour ainsi dire comme dans leur jardin ! A noter encore l'absence de certains pilotes dont des têtes d'affiches comme Mathieu Brière, pour ne citer que lui !


Podium Elite : victoire de Bernard-Alain Arnaldi devant Olivier Sampietro et Ludovic Chauveau.


Podium National, victoire de Samuel Bulle devant Laurent Pivette et Didier Dahan.


Podium F1 : victoire de Julien Reisdorf devant Christophe Hinault et Robert Jézequel.


Podium FF : victoire d'Anthony Van Hove devant Régis Moreau et Laurent Grau.


Pole position en Elite pour Olivier Sampietro.


Pole position en National pour Alain Jacono.


Pole position en Formule France pour Anthony Van Hove.


Pole position en F1 pour Luc Piriou.


A l'issue de cette 6ème rencontre, Christophe Hinault vient d'être sacré champion de France F1 avec sa Genius.


Le titre 2018 en Elite était déjà joué. Il est remporté par Bernard-Alain Arnaldi.


A l'issue de cette 6ème rencontre, Samuel Bulle s'adjuge le titre en catégorie National.


Dans la catégorie FF, c'est Anthony Van Hove qui écope du titre tant convoité avec sa S88R. Son 2ème consécutif d'ailleurs.

Voici la Genius de Bernard-Alain Arnaldi qui décroche cette année le titre de champion de France et la victoire de ce jour en catégorie Elite.


Ca, c'est la S88R GT d'Olivier Sampietro qui a décroché la pole position en catégorie Elite à l'issue des qualifs, et qui terminera sur une 2ème place du classement général en finale.


Anthony Van Hove (à droite) et son papa. Un duo gagnant qui a tout raflé où presque cette saison, avec au passage, un 2ème titre de champion de France !


La S88R championne de France d'Anthony Van Hove conclut le CF 2018 par une victoire écrasante sur la piste d'Hanvec !



La piste a connu une météo capricieuse durant ces deux jours de course.


Michel Peuziat, le président des lieux, n'aura pas démérité du côté de l'organisation.


La glisse sera au rendez-vous pour la der, en raison des trombes d'eau qui viendront se déverser sur le circuit.


Maxime Rouhier aura très peu roulé sur cette manche.


Isabelle Landrieux.


Nous apercevons ici le papa de Mathieu Deschamps.


Bernard-Alain Arnaldi dans son stand avec sa Genius championne de France.


Alain Jacono, avec le sourire. C'était pour appeler le soleil à la rescousse !


Genius présentait cette nouvelle boîte à air.


Toujours chez Genius, ce nouvel outil pour rentrer les roulements de roues en toute sécurité.


B.A Arnaldi en a profité pour présenter officiellement la nouvelle Genius brushless !


Jean-Philippe Csernak himself en plein travail.


Christophe Bartuzzo qui termine 9ème de la finale FF.


Les pilotes du Team Yankee, avec de gauche à droite, Christophe Weron, Rémi Coronas et Christophe Bartuzzo.


Michel Peuziat qui remet une récompense à un pilote du team S88R VosLoisirs.


Romain Merieult.


Loic Civy qui termine 4ème de la finale FF.


Laurent Grau, 3ème de la finale FF.


Les finalistes FF.


Claude Tranvouez a réalisé l'arbitrage pour le compte de la FFVRC à domicile puisqu'il est inscrit au club de Brest !


Jean-Michel Reze, 9ème de la finale National.


Frédéric Renault, 8ème de la finale National.


Damien Bézier, 5ème de la finale National.


Alain Jacono, 4ème de la finale National.


Didier Dahan, 3ème de la finale National.


Laurent Pivette, 2ème de la finale National.


Les finalistes National.


Luc Piriou qui termine 8ème de la finale F1.


Sébastien Marinot qui termine 9ème de la finale F1.


Patrick Duport qui termine 7ème de la finale F1.


Jacky Patay qui termine 4ème de la finale F1.


Robert Jézéquel qui termine 3ème de la finale F1.


Christophe Hinault qui termine 2ème de la finale F1.


Julien Reisdorf qui remporte la finale F1.


Les finalistes F1.


Olivier Sampietro le pole man de la catégorie Elite.


Jérémy Hervouet qui termine 10ème de la finale Elite.


Dany Millet qui termine 8ème de la finale Elite.


Garry Guitteaud qui termine 7ème de la finale Elite.


Vincent Rabaste qui termine 6ème de la finale Elite.


Clément Morlighem qui termine 5ème de la finale Elite.


Pascal Hervy qui termine 4ème de la finale Elite.


Ludovic Chauveau qui termine 3ème de la finale Elite.


Olivier Sampietro qui termine second de la finale Elite.


Bernard-Alain Arnaldi remporte la finale Elite et s'est déjà vu attribuer avant la lettre le titre de champion de France Elite 2018.


Les finalistes Elite.


Un départ de F1.


Les voiture de Supertourisme GT en peloton.


Qualifications
Dans la catégorie Elite, Olivier Sampietro et sa S88R ouvre le bal des scratches en 1ère manche en 21 tours 10.01.319. Ce qui le place devant Clément Morlighem et Ludovic Chauveau, puis Mathieu Dechamps et Patrick Bariot. Mais il faut préciser que bon nombre de pilotes n'ont pas roulé, ou peu, à l'instar de Bernard-Alain Arnaldi qui n'a par exemple pas pris le départ compte tenu des conditions de piste plus qu'humides !
Dans la 2ème manche, c'est déjà nettement plus serré. Le meilleur temps se joue en 22 tours, et c'est de nouveau Olivier Sampietro qui établit la meilleure performance du jour en 22 tours 10.07.236 devant B.A Arnaldi en 22 tours 10.17.214 et Mathieu Dechamps en 22 tours 10.21.446, puis Pascal Hervy. La 3ème manche ne permettra pas d'améliorer. C'est donc Olivier Sampietro qui obtient la pole définitive devant Bernard-Alain Arnaldi et Mathieu Dechamps, puis Pascal Hervy et Clément Morlighem.
Dans la catégorie National, Damien Bezier fait péter le chrono en 1ère manche avec un 19 tours 10.11.068 qui le place devant Michel Gendraud et Bobby Sowamy. Dans la 2ème manche, Alain Jacono qui n'avait pas roulé précédemment reprend les commandes de la course en signant un 21 tours en 10.14.791 qui lui permet de prendre la tête du classement provisoire devant Michel Gendraud et Damien Bezier, puis Alain Devoye. Comme en Elite, impossible ensuite d'aller chercher les temps. C'est donc au final Alauin Jacono qui partira en pole devant Michel Gendraud et Laurent Pivette, bien remonté grâce son excellent chrono réalisé dans la dernière manche. Viennent ensuite Samuel Bulle et Damien Bezier, puis Fredéric Militzer.
Dans la catégorie FF, Philippe Terrasse signe le scratch provisoire en 19 tours 10.35.436 devant Romain Merieult en 18 tours 10.07.446, Christophe Weron en 17 tours 10.10.141 et Rémi Coronas en 17 tours 10.34.169. La 2ème manche sera profitable à Anthony Van Hove qui remonte à la 1ère place avec un chrono réalisé en 21 tours en 10.10.804 devant Christophe Bartuzzo en 18 tours 10.06.825 et Laurent Grau en 18 tours 10.14.819. Dans la dernière manche, les pilotes trouveront le second souffle nécessaire pour tomber les records. et Anthony Van Hove décroche le scratch absolu en 21 tours 10.07.023 et la pole position devant Laurent Grau et Philippe Terrasse, puis Régis Moreau et Christophe Bartuzzo.
Dans la catégorie F1, c'est Christophe Hinault qui se montre le plus rapide dès la 1ère manche en 18 tours 10.09.121 devant Patrick Duport en 18 tours 10.15.392 et Isabelle Landrieux en 18 tours 10.19.574. Vient ensuite Sébastien Marinot, suivi du Niçois Julien Reisdorf. Dans la 2ème manche, Christophe Hinault améliore encore son chrono de référence en 20 tours 10.28.007. Il sera du reste le seul à passer le cap des 20 tours dans cette manche devant Julien Reisdorf qui remonte, puis Sébastien Marinot, Christophe Jego et Jean-François Lescure. Mais alors que l'on croyait la pole définitivement acquise, c'est finalement Luc Piriou qui nous sort un 20 tours en 10.25.664 de derrière les fagots en dernière manche et qui s'empare de la pole absolue devant Christophe Hinault, Sébastien Marinot, Julien Reisdorf et Isabelle Landrieux.

Résultats Elite



Résultats National



Résultats FF



Résultats F1



Finales
Dans la catégorie Elite, Bernard-Alain Arnaldi obtiendra réparation après les qualifs. Il finira par faire honneur à son titre de champion de France 2018 et par reprendre le commandement et par remporter la course devant Olivier Sampietro et Ludovic Chauveau.
Dans la catégorie National, la finale sera animée entre Laurent Pivette et Samuel Bulle. Mais ce dernier obtiendra l'avantage décisif pour 10 secondes d'avance, avec le titre à l'arrivée. Sur le podium d'arrivée, nous trouvons Didier Dahan revenu à son meilleur niveau qui devance Alain Jacono et Lain Devoye.
Dans la catégorie FF, Anthony Van Hove va se livrer à un véritable festival. Il dominera toute la finale et termine avec près de 4 tours d'avance sur Régis Moreau et encore un de plus sur Laurent Grau. Viennent ensuite Loic Civy et Romain Merieult.
Dans la catégorie F1, duel au sommet entre Christophe Hinault et Julien Reisdorf pour la victoire ! Les deux protagonistes finiront par lâcher tous leurs adversaires. Avec un tour d'avance au terme des 35 minutes réglementaires, Julien Reisdorf s'impose devant Christophe Hinault et c'est l'enfant du pays Robert Jézequel qui s'empare de la 3ème place du podium devant le vétéran des épreuves de 1/5ème Jacky Patay, puis Isabelle Landrieux.

Résultats Elite





Résultats National





Résultats FF



Résultats F1



En savoir plus

6ème cf piste 1/5 élite, ff, f1, national à hanvec club amco les 22 et 23 septembre 2018.
6eme CF Piste 1/5 Hanvec AMCO
piste 1/5 : cfpiste1/5, cfpiste1/5hanvec, cfpiste1/5amco, amco,

Participation un peu en baisse pour cette ultime épreuve du championnat de France très redoutée de la part des pilotes sudistes en raison d'un kilométrage important à parcourir pour rallier le complexe et des incertitudes météo.
Texte : Philippe Boeri / Photos : Patrick Bariot

Soit exactement 57 pilotes et respectivement 15 pilotes en catégorie Elite, puis 16 en catégorie National, et enfin 17 pilotes en catégorie F1 et 9 pilotes en catégorie FF. On ne vantera plus les qualités du tracé Breton Top Atlantique qui fait l'unanimité depuis des lustres auprès des pilotes pistards des catégories grosses échelles. Un lieu géré de mains de maître par la Michel Peuziat et tout son team. Concernant l'épreuve du jour qui n'était autre que la dernière manche du championnat de France dans cette catégorie, autant préciser que certains pilotes comme Guillaume Solon, Dany Millet ou encore Robert Jézequel évoluaient pour ainsi dire comme dans leur jardin ! A noter encore l'absence de certains pilotes dont des têtes d'affiches comme Mathieu Brière, pour ne citer que lui !


Podium Elite : victoire de Bernard-Alain Arnaldi devant Olivier Sampietro et Ludovic Chauveau.


Podium National, victoire de Samuel Bulle devant Laurent Pivette et Didier Dahan.


Podium F1 : victoire de Julien Reisdorf devant Christophe Hinault et Robert Jézequel.


Podium FF : victoire d'Anthony Van Hove devant Régis Moreau et Laurent Grau.


Pole position en Elite pour Olivier Sampietro.


Pole position en National pour Alain Jacono.


Pole position en Formule France pour Anthony Van Hove.


Pole position en F1 pour Luc Piriou.


A l'issue de cette 6ème rencontre, Christophe Hinault vient d'être sacré champion de France F1 avec sa Genius.


Le titre 2018 en Elite était déjà joué. Il est remporté par Bernard-Alain Arnaldi.


A l'issue de cette 6ème rencontre, Samuel Bulle s'adjuge le titre en catégorie National.


Dans la catégorie FF, c'est Anthony Van Hove qui écope du titre tant convoité avec sa S88R. Son 2ème consécutif d'ailleurs.

Voici la Genius de Bernard-Alain Arnaldi qui décroche cette année le titre de champion de France et la victoire de ce jour en catégorie Elite.


Ca, c'est la S88R GT d'Olivier Sampietro qui a décroché la pole position en catégorie Elite à l'issue des qualifs, et qui terminera sur une 2ème place du classement général en finale.


Anthony Van Hove (à droite) et son papa. Un duo gagnant qui a tout raflé où presque cette saison, avec au passage, un 2ème titre de champion de France !


La S88R championne de France d'Anthony Van Hove conclut le CF 2018 par une victoire écrasante sur la piste d'Hanvec !



La piste a connu une météo capricieuse durant ces deux jours de course.


Michel Peuziat, le président des lieux, n'aura pas démérité du côté de l'organisation.


La glisse sera au rendez-vous pour la der, en raison des trombes d'eau qui viendront se déverser sur le circuit.


Maxime Rouhier aura très peu roulé sur cette manche.


Isabelle Landrieux.


Nous apercevons ici le papa de Mathieu Deschamps.


Bernard-Alain Arnaldi dans son stand avec sa Genius championne de France.


Alain Jacono, avec le sourire. C'était pour appeler le soleil à la rescousse !


Genius présentait cette nouvelle boîte à air.


Toujours chez Genius, ce nouvel outil pour rentrer les roulements de roues en toute sécurité.


B.A Arnaldi en a profité pour présenter officiellement la nouvelle Genius brushless !


Jean-Philippe Csernak himself en plein travail.


Christophe Bartuzzo qui termine 9ème de la finale FF.


Les pilotes du Team Yankee, avec de gauche à droite, Christophe Weron, Rémi Coronas et Christophe Bartuzzo.


Michel Peuziat qui remet une récompense à un pilote du team S88R VosLoisirs.


Romain Merieult.


Loic Civy qui termine 4ème de la finale FF.


Laurent Grau, 3ème de la finale FF.


Les finalistes FF.


Claude Tranvouez a réalisé l'arbitrage pour le compte de la FFVRC à domicile puisqu'il est inscrit au club de Brest !


Jean-Michel Reze, 9ème de la finale National.


Frédéric Renault, 8ème de la finale National.


Damien Bézier, 5ème de la finale National.


Alain Jacono, 4ème de la finale National.


Didier Dahan, 3ème de la finale National.


Laurent Pivette, 2ème de la finale National.


Les finalistes National.


Luc Piriou qui termine 8ème de la finale F1.


Sébastien Marinot qui termine 9ème de la finale F1.


Patrick Duport qui termine 7ème de la finale F1.


Jacky Patay qui termine 4ème de la finale F1.


Robert Jézéquel qui termine 3ème de la finale F1.


Christophe Hinault qui termine 2ème de la finale F1.


Julien Reisdorf qui remporte la finale F1.


Les finalistes F1.


Olivier Sampietro le pole man de la catégorie Elite.


Jérémy Hervouet qui termine 10ème de la finale Elite.


Dany Millet qui termine 8ème de la finale Elite.


Garry Guitteaud qui termine 7ème de la finale Elite.


Vincent Rabaste qui termine 6ème de la finale Elite.


Clément Morlighem qui termine 5ème de la finale Elite.


Pascal Hervy qui termine 4ème de la finale Elite.


Ludovic Chauveau qui termine 3ème de la finale Elite.


Olivier Sampietro qui termine second de la finale Elite.


Bernard-Alain Arnaldi remporte la finale Elite et s'est déjà vu attribuer avant la lettre le titre de champion de France Elite 2018.


Les finalistes Elite.


Un départ de F1.


Les voiture de Supertourisme GT en peloton.


Qualifications
Dans la catégorie Elite, Olivier Sampietro et sa S88R ouvre le bal des scratches en 1ère manche en 21 tours 10.01.319. Ce qui le place devant Clément Morlighem et Ludovic Chauveau, puis Mathieu Dechamps et Patrick Bariot. Mais il faut préciser que bon nombre de pilotes n'ont pas roulé, ou peu, à l'instar de Bernard-Alain Arnaldi qui n'a par exemple pas pris le départ compte tenu des conditions de piste plus qu'humides !
Dans la 2ème manche, c'est déjà nettement plus serré. Le meilleur temps se joue en 22 tours, et c'est de nouveau Olivier Sampietro qui établit la meilleure performance du jour en 22 tours 10.07.236 devant B.A Arnaldi en 22 tours 10.17.214 et Mathieu Dechamps en 22 tours 10.21.446, puis Pascal Hervy. La 3ème manche ne permettra pas d'améliorer. C'est donc Olivier Sampietro qui obtient la pole définitive devant Bernard-Alain Arnaldi et Mathieu Dechamps, puis Pascal Hervy et Clément Morlighem.
Dans la catégorie National, Damien Bezier fait péter le chrono en 1ère manche avec un 19 tours 10.11.068 qui le place devant Michel Gendraud et Bobby Sowamy. Dans la 2ème manche, Alain Jacono qui n'avait pas roulé précédemment reprend les commandes de la course en signant un 21 tours en 10.14.791 qui lui permet de prendre la tête du classement provisoire devant Michel Gendraud et Damien Bezier, puis Alain Devoye. Comme en Elite, impossible ensuite d'aller chercher les temps. C'est donc au final Alauin Jacono qui partira en pole devant Michel Gendraud et Laurent Pivette, bien remonté grâce son excellent chrono réalisé dans la dernière manche. Viennent ensuite Samuel Bulle et Damien Bezier, puis Fredéric Militzer.
Dans la catégorie FF, Philippe Terrasse signe le scratch provisoire en 19 tours 10.35.436 devant Romain Merieult en 18 tours 10.07.446, Christophe Weron en 17 tours 10.10.141 et Rémi Coronas en 17 tours 10.34.169. La 2ème manche sera profitable à Anthony Van Hove qui remonte à la 1ère place avec un chrono réalisé en 21 tours en 10.10.804 devant Christophe Bartuzzo en 18 tours 10.06.825 et Laurent Grau en 18 tours 10.14.819. Dans la dernière manche, les pilotes trouveront le second souffle nécessaire pour tomber les records. et Anthony Van Hove décroche le scratch absolu en 21 tours 10.07.023 et la pole position devant Laurent Grau et Philippe Terrasse, puis Régis Moreau et Christophe Bartuzzo.
Dans la catégorie F1, c'est Christophe Hinault qui se montre le plus rapide dès la 1ère manche en 18 tours 10.09.121 devant Patrick Duport en 18 tours 10.15.392 et Isabelle Landrieux en 18 tours 10.19.574. Vient ensuite Sébastien Marinot, suivi du Niçois Julien Reisdorf. Dans la 2ème manche, Christophe Hinault améliore encore son chrono de référence en 20 tours 10.28.007. Il sera du reste le seul à passer le cap des 20 tours dans cette manche devant Julien Reisdorf qui remonte, puis Sébastien Marinot, Christophe Jego et Jean-François Lescure. Mais alors que l'on croyait la pole définitivement acquise, c'est finalement Luc Piriou qui nous sort un 20 tours en 10.25.664 de derrière les fagots en dernière manche et qui s'empare de la pole absolue devant Christophe Hinault, Sébastien Marinot, Julien Reisdorf et Isabelle Landrieux.

Résultats Elite



Résultats National



Résultats FF



Résultats F1



Finales
Dans la catégorie Elite, Bernard-Alain Arnaldi obtiendra réparation après les qualifs. Il finira par faire honneur à son titre de champion de France 2018 et par reprendre le commandement et par remporter la course devant Olivier Sampietro et Ludovic Chauveau.
Dans la catégorie National, la finale sera animée entre Laurent Pivette et Samuel Bulle. Mais ce dernier obtiendra l'avantage décisif pour 10 secondes d'avance, avec le titre à l'arrivée. Sur le podium d'arrivée, nous trouvons Didier Dahan revenu à son meilleur niveau qui devance Alain Jacono et Lain Devoye.
Dans la catégorie FF, Anthony Van Hove va se livrer à un véritable festival. Il dominera toute la finale et termine avec près de 4 tours d'avance sur Régis Moreau et encore un de plus sur Laurent Grau. Viennent ensuite Loic Civy et Romain Merieult.
Dans la catégorie F1, duel au sommet entre Christophe Hinault et Julien Reisdorf pour la victoire ! Les deux protagonistes finiront par lâcher tous leurs adversaires. Avec un tour d'avance au terme des 35 minutes réglementaires, Julien Reisdorf s'impose devant Christophe Hinault et c'est l'enfant du pays Robert Jézequel qui s'empare de la 3ème place du podium devant le vétéran des épreuves de 1/5ème Jacky Patay, puis Isabelle Landrieux.

Résultats Elite





Résultats National





Résultats FF



Résultats F1



Close