Close

Coupe De France Piste 1/5 Longvic Mrcl

Nouveau

coupe de france piste 1/5 à longvic club mrcl les 6 et 7 octobre 2018.
Coupe de France Piste 1/5 Longvic MRCL
piste 1/5 : coupedefrancepiste1/5, coupedefrancepiste1/5mrcl, coupedefrancelongvic, mrcl, piste1/5,

Comme chaque année, cette Coupe faisait abstraction des pilotes de la catégorie National et affichait une participation en hausse dans la catégorie Elite. Elle revenait cette année dans le département de la Côte d'Or sur le tracé du club MRCL, pour le plus grand plaisir de tous les engagés !
Texte : Philippe Boeri / Photos : Patrick Bariot.

Pluie or not pluie ? That it the question que tous les pilotes se posaient avant la course. Dans les faits, les 1ères journées du vendredi et du samedi feront la part belle à un temps clément. En revanche, pour les finales le dimanche, cela se corsera un peu avec l'arrivée de quelques gouttelettes de nature à rafraîchir les moteurs et les châssis, même si la piste finira par sécher avec l'arrêt des trombes d'eau ! La participation affichait 69 pilotes. Soit respectivement 27 pilotes engagés en catégorie Elite, puis 24 d'entre-eux en catégorie Formule France et enfin 18 pilotes en catégorie F1. Avec quelques revenants remarqués au passage, et un petit nouveau en la personne du local Alexandre Duchet. Un pilote touche à tout désormais bien connu qui s'essayait pour la 1ère fois en National à la catégorie Piste 1/5ème thermique avec le brio habituel qu'on lui connaît !


Podium Elite : victoire de Bernard-Alain Arnaldi devant Maxime Rouhier et Mathieu Brière.


Podium Formule France : victoire d'Anthony Van Hove devant Julien Peynot et Guillaume Bourquin.


Podium F1 : victoire de Sébastien Marinot devant Jean-François Lescure et Garry Guitteaud.


Les finalistes Elite.


Les finalistes FF.


Les finalistes F1.


Le tracé du MRCL dans toute sa splendeur.


Les contours de la piste rappellent un peu ceux du circuit de F1 du Castellet avec ses coloris bleus.


Après Ricil le regard, et il a les yeux révolver, Guillaume Loubière revient dans : Vas-y que " jjte " fait mes yeux de killer !


Yeux de killer VS sourire Ultra Brite : qui va l'emporter ?


Alexandre Duchet (à droite) est venu jouer les trouble fêtes dans le petit microcosme du 5ème. Alex pilotait pour la 1ère fois en National une S88R GT avec laquelle il s'est payé le luxe de se placer en 4ème position en finale Elite. Voilà qui promet si d'aventure ce pilote décidait de rempiler en 1/5ème l'an prochain. A suivre.......


Les stands du MRCL ont été envahis par 67 pilotes pour cette Coupe de France.


Cédric Prévot et Jérôme Prévot en pleine discussion avec Monsieur Brière senior.


Monsieur Rouhier senior très concentré pendant le briefing. Avec aussi Dany Millet, Robert Jézéquel et Jean-Jacques Pierot.


Frédéric Gaillet du RACG de Grenoble.


Samuel Bulle (à gauche) en compagnie de Maxime Rouhier.


Le directeur de course du MRCL, Franck Guerin (à droite) durant le briefing en compagnie d'Ollivier Lecollinet.


Les pilotes pendant le briefing.


Les pilotes au briefing.


Toujours et encore les pilotes durant le briefing, avec le soleil.


La piste du MRCL sur le sec.


Rappelons que le tracé de Longvic a été refait il y a quelques années.


Les chronométreurs du club prêts à passer l'action.


Les fameux " Men in black " étaient de retour dans les stands avec la marque S88R qui alignait pas moins de 18 pilotes en tout sur ce plateau.


L'infatigable Jean-Philippe Csernak était de retour après un week-end animé la semaine dernière à Gergovie.


Riton d'Auxon, le vrai ! (à gauche), en compagnie de Jean-Luc Blin de Sens.


Bernard-Alain Arnaldi nous a présenté ce nouveau sac de transport signé Genius. Parfait pour emmener votre reptile préféré avec vous sur les manches de CF !!!!!!!!


Nouveau Sac de transport Genius spécial F1 !


Encore un nouveau sac Genius pour une autre catégorie d'autos.


Nouvelle pièce Genius pour démonter les axes de maître-cylindre.


Nouvelle pièce Genius pour l'embrayage.


Nouvelles pièces Genius pour tarer l'embrayage plus dur afin qu'il embraye à partir de 11000 Tours/minute !


VosLoisirs88.com disposait d'un stand pour faire l'assistance à tous ses pilotes et aux autres.........


Madame Sampietro mère et sa fille Virginie étaient en charge de l'accueil sur le stand Vosloisirs 88.com !


Voici le nouveau résonateur qui fut utilisé durant toute la saison par les pilotes FF S88. Celui-ci dispose d'un remplissage optimisé et voit son tube de fuite réduit de 13 à 11 mm comme l'impose le règlement.


Guillaume Bourquin peut avoir le sourire puisqu'il vient de signer la pole en catégorie FF.


Guillaume Bourquin, le pole man FF avec sa S88R.


Le samedi pour les remontées, les préparations pluie étaient de rigueur sur les autos.


Sébastien Marinot, ou la pole position dans la catégorie F1.


Clément Morlighem en pleine mise au point.


Après Paris by night, voici la piste de Longvic " by rain ".


Durant les ondées, la glisse sera au rendez-vous sur le tracé Dijonnais.


La Genius XR4 Pro de Bernard-Alain Arnaldi remporte cette coupe de France en catégorie Elite.


Voici les nouveaux pneus PMT Suprême K0, K1 et K3 qui sont déjà disponibles chez notre partenaire RCPBM.


Moteur MPR Factory RR. Encore plus de patate à tous les régimes !


La Mecatech FW01 de Mathieu Brière qui termine sur le podium en Elite.


Encore des " men in black" avec Cédric Prévot (à gauche) en compagnie de son frère Jérôme. Et pour info, Cédric a testé la nouvelle recette des Prince qui permet de gagner une demi seconde au tour ! Non, je déconne !


Ludovic Chauveau.


De gauche à droite : Dino Sampietro, Bernad-Alain Arnaldi, Alexandre Duchet et Mickaël Derderian.


Monsieur Agbaba père.


Dominique Prévot, alias : the king of Molsheim !


Dany Millet from Hanvec.


Maxime Rouhier qui tente de passer incognito avec sa casquette baissée. Encore raté Max, on t'a reconnu !


Le Team Corse avec l'inénarrable Jean-David Vecchione et son fidèle complice de la famille.

Voici le train arrière avec des fusées avant de l'auto perso de Jean-David Vecchione.


Jean-David Vecchione roulait à Longvic avec une voiture entièrement née de son imagination, de fabrication perso donc , avec un moteur préparé Jean-David Vecchione himself.


Toujours sur la monture de Jean-David Vecchione, le châssis est également inédit !


La Vecchione Mobile de Jean-David !


Guillaume Loubière (à gauche) en train d'aider un petit jeune qui débute dans la RC : Jérémy Hervouet, dit : le Nantais.


La Genius de B.A Arnaldi en plein démontage avant les remontées.



Maxime Rouhier aura réussi à faire la pige au maître de la catégorie Bernard-Alain Arnaldi. Cette fois, c'est lui qui décrochera la pole position en Elite !


Gros plan sur le nouveau châssis de la nouvelle S88R 2019 FF qui évoluait ici aux mains d'Anthony Van Hove et de Ludovic Bourquin. Soit les 2 voitures qui signent la pole et la victoire en Formule France. Ce châssis est encore plus rigide. Il passe de 8 à 9 millimètres d'épaisseur, et conserve toujours son réglage d'empattement.


La nouvelle S88R FF 2019 adopte un réservoir tourné à 90 degrés et un nouveau boîtier récepteur qui renforce sa protection pour les courses sur l'humide.


La nouvelle S88R FF 2019 adopte aussi une nouvelle possibilité de jouer sur ses renforts arrière pour donner plus ou moins de flex au châssis.


Le Team Peuziat Racing alignait pas moins de 4 F1 de la marque Italienne Bergonzoni ! La fameuse F1-S1, c'est son nom.


Romain Merieult en plein speech avec l'homme à la cagoule.


Big Moustache prêt à prendre la piste en F1 !


Une planche de stand et un tapis de stand " à la Corse " signées Jean-David Vechionne.


La FBX la plus rapide des qualifications de Maxime Rouhier qui prendra la pole en Elite.


Sébastien Marinot (à droite) en pleine vérif moteur.


Jérémy Hervouet a été bercé depuis sa plus tendre enfance par la série l'inspecteur Kojac. Il ne se sépare plus de sa fameuse sucette désormais !!


Une auto dans les stands.


Un départ sous la pluie.


Les pilotes prêts à débattre sous une piste humide.


La Yankee X4 de Laurent Grau avec son nouveau filtre à air et ses pneus pluie.


Youen Moriaud et son papa du club de Mâcon.


Tony Seiller aura cartonné sur cette Coupe. Il signe une très belle 4ème place avec sa ST5 en catégorie F1. Allez je la refait, je ne résiste pas : passe le bonjour à Jacques, Tony !!!!!
A Jacques Seiller bien sûr............. Bon d'accord, je sors !


Cette Coupe marquait le grand retour d'Alain Munsch, qui n'est en réalité jamais parti !! Celui-ci roule désormais sur la nouvelle F1 Xray ??
Non, je déconne !


Chez les Derderian, on carbure à la Motul !


Frédéric Gaillet de Grenoble et du RACG et sa charmante compagne.


Une F1 avec un super échappement !


Mais qui se cache derrière cette casquette du Team Peuziat Racing Team ??


Et oui, c'était lui ! Michel Peuziat, tout droit venu de Brest ! Le pilote Breton a rejoint les pilotes de la catégorie F1 aux commandes de la nouvelle Bergonzoni F1-S1.


Les pilotes sur le podium.


Départ des FF.


Les pilotes sur une remontée.


Et pendant ce temps dans les stands.......


Ca roule pour les mécanos !


La F1 de Sébastien Marinot le pole man.


Un départ en F1.


Les F1 à l'attaque au 1er virage !


Robert Jézequel (à droite) et Dany Millet. Deux pilotes du club Breton d'Hanvec.


Laurent Grau, le mister revival Yankee ! C'est Dominique Désarménien qui doit être content !
Dominique si tu nous lis : on t'aime pour tout ce que tu as fait !


Le club de Longvic n'avait pas mégoté sur la remise des prix. Enfin de belles coupes au lieu de ces abjectes plaquettes ! Ca fait plaisir !


Fred Ruiz, pilote bien connu de la catégorie piste 1/8ème classique officiait aux contrôles techniques.


Mathieu Brière en compagnie de son papa.


Michel Peuziat concentré.


Monsieur Agbaba père.


La Genius de la victoire de B. A Arnaldi.


Très belle déco sur l'auto de Dany Millet.


Départ de la finale Elite.


La remise des prix.


Mickaël Le Bonniec, le président du MRCL de Longvic (à gauche) prêt à proclamer les résultats.

En savoir plus

coupe de france piste 1/5 à longvic club mrcl les 6 et 7 octobre 2018.
Coupe de France Piste 1/5 Longvic MRCL
piste 1/5 : coupedefrancepiste1/5, coupedefrancepiste1/5mrcl, coupedefrancelongvic, mrcl, piste1/5,

Comme chaque année, cette Coupe faisait abstraction des pilotes de la catégorie National et affichait une participation en hausse dans la catégorie Elite. Elle revenait cette année dans le département de la Côte d'Or sur le tracé du club MRCL, pour le plus grand plaisir de tous les engagés !
Texte : Philippe Boeri / Photos : Patrick Bariot.

Pluie or not pluie ? That it the question que tous les pilotes se posaient avant la course. Dans les faits, les 1ères journées du vendredi et du samedi feront la part belle à un temps clément. En revanche, pour les finales le dimanche, cela se corsera un peu avec l'arrivée de quelques gouttelettes de nature à rafraîchir les moteurs et les châssis, même si la piste finira par sécher avec l'arrêt des trombes d'eau ! La participation affichait 69 pilotes. Soit respectivement 27 pilotes engagés en catégorie Elite, puis 24 d'entre-eux en catégorie Formule France et enfin 18 pilotes en catégorie F1. Avec quelques revenants remarqués au passage, et un petit nouveau en la personne du local Alexandre Duchet. Un pilote touche à tout désormais bien connu qui s'essayait pour la 1ère fois en National à la catégorie Piste 1/5ème thermique avec le brio habituel qu'on lui connaît !


Podium Elite : victoire de Bernard-Alain Arnaldi devant Maxime Rouhier et Mathieu Brière.


Podium Formule France : victoire d'Anthony Van Hove devant Julien Peynot et Guillaume Bourquin.


Podium F1 : victoire de Sébastien Marinot devant Jean-François Lescure et Garry Guitteaud.


Les finalistes Elite.


Les finalistes FF.


Les finalistes F1.


Le tracé du MRCL dans toute sa splendeur.


Les contours de la piste rappellent un peu ceux du circuit de F1 du Castellet avec ses coloris bleus.


Après Ricil le regard, et il a les yeux révolver, Guillaume Loubière revient dans : Vas-y que " jjte " fait mes yeux de killer !


Yeux de killer VS sourire Ultra Brite : qui va l'emporter ?


Alexandre Duchet (à droite) est venu jouer les trouble fêtes dans le petit microcosme du 5ème. Alex pilotait pour la 1ère fois en National une S88R GT avec laquelle il s'est payé le luxe de se placer en 4ème position en finale Elite. Voilà qui promet si d'aventure ce pilote décidait de rempiler en 1/5ème l'an prochain. A suivre.......


Les stands du MRCL ont été envahis par 67 pilotes pour cette Coupe de France.


Cédric Prévot et Jérôme Prévot en pleine discussion avec Monsieur Brière senior.


Monsieur Rouhier senior très concentré pendant le briefing. Avec aussi Dany Millet, Robert Jézéquel et Jean-Jacques Pierot.


Frédéric Gaillet du RACG de Grenoble.


Samuel Bulle (à gauche) en compagnie de Maxime Rouhier.


Le directeur de course du MRCL, Franck Guerin (à droite) durant le briefing en compagnie d'Ollivier Lecollinet.


Les pilotes pendant le briefing.


Les pilotes au briefing.


Toujours et encore les pilotes durant le briefing, avec le soleil.


La piste du MRCL sur le sec.


Rappelons que le tracé de Longvic a été refait il y a quelques années.


Les chronométreurs du club prêts à passer l'action.


Les fameux " Men in black " étaient de retour dans les stands avec la marque S88R qui alignait pas moins de 18 pilotes en tout sur ce plateau.


L'infatigable Jean-Philippe Csernak était de retour après un week-end animé la semaine dernière à Gergovie.


Riton d'Auxon, le vrai ! (à gauche), en compagnie de Jean-Luc Blin de Sens.


Bernard-Alain Arnaldi nous a présenté ce nouveau sac de transport signé Genius. Parfait pour emmener votre reptile préféré avec vous sur les manches de CF !!!!!!!!


Nouveau Sac de transport Genius spécial F1 !


Encore un nouveau sac Genius pour une autre catégorie d'autos.


Nouvelle pièce Genius pour démonter les axes de maître-cylindre.


Nouvelle pièce Genius pour l'embrayage.


Nouvelles pièces Genius pour tarer l'embrayage plus dur afin qu'il embraye à partir de 11000 Tours/minute !


VosLoisirs88.com disposait d'un stand pour faire l'assistance à tous ses pilotes et aux autres.........


Madame Sampietro mère et sa fille Virginie étaient en charge de l'accueil sur le stand Vosloisirs 88.com !


Voici le nouveau résonateur qui fut utilisé durant toute la saison par les pilotes FF S88. Celui-ci dispose d'un remplissage optimisé et voit son tube de fuite réduit de 13 à 11 mm comme l'impose le règlement.


Guillaume Bourquin peut avoir le sourire puisqu'il vient de signer la pole en catégorie FF.


Guillaume Bourquin, le pole man FF avec sa S88R.


Le samedi pour les remontées, les préparations pluie étaient de rigueur sur les autos.


Sébastien Marinot, ou la pole position dans la catégorie F1.


Clément Morlighem en pleine mise au point.


Après Paris by night, voici la piste de Longvic " by rain ".


Durant les ondées, la glisse sera au rendez-vous sur le tracé Dijonnais.


La Genius XR4 Pro de Bernard-Alain Arnaldi remporte cette coupe de France en catégorie Elite.


Voici les nouveaux pneus PMT Suprême K0, K1 et K3 qui sont déjà disponibles chez notre partenaire RCPBM.


Moteur MPR Factory RR. Encore plus de patate à tous les régimes !


La Mecatech FW01 de Mathieu Brière qui termine sur le podium en Elite.


Encore des " men in black" avec Cédric Prévot (à gauche) en compagnie de son frère Jérôme. Et pour info, Cédric a testé la nouvelle recette des Prince qui permet de gagner une demi seconde au tour ! Non, je déconne !


Ludovic Chauveau.


De gauche à droite : Dino Sampietro, Bernad-Alain Arnaldi, Alexandre Duchet et Mickaël Derderian.


Monsieur Agbaba père.


Dominique Prévot, alias : the king of Molsheim !


Dany Millet from Hanvec.


Maxime Rouhier qui tente de passer incognito avec sa casquette baissée. Encore raté Max, on t'a reconnu !


Le Team Corse avec l'inénarrable Jean-David Vecchione et son fidèle complice de la famille.

Voici le train arrière avec des fusées avant de l'auto perso de Jean-David Vecchione.


Jean-David Vecchione roulait à Longvic avec une voiture entièrement née de son imagination, de fabrication perso donc , avec un moteur préparé Jean-David Vecchione himself.


Toujours sur la monture de Jean-David Vecchione, le châssis est également inédit !


La Vecchione Mobile de Jean-David !


Guillaume Loubière (à gauche) en train d'aider un petit jeune qui débute dans la RC : Jérémy Hervouet, dit : le Nantais.


La Genius de B.A Arnaldi en plein démontage avant les remontées.



Maxime Rouhier aura réussi à faire la pige au maître de la catégorie Bernard-Alain Arnaldi. Cette fois, c'est lui qui décrochera la pole position en Elite !


Gros plan sur le nouveau châssis de la nouvelle S88R 2019 FF qui évoluait ici aux mains d'Anthony Van Hove et de Ludovic Bourquin. Soit les 2 voitures qui signent la pole et la victoire en Formule France. Ce châssis est encore plus rigide. Il passe de 8 à 9 millimètres d'épaisseur, et conserve toujours son réglage d'empattement.


La nouvelle S88R FF 2019 adopte un réservoir tourné à 90 degrés et un nouveau boîtier récepteur qui renforce sa protection pour les courses sur l'humide.


La nouvelle S88R FF 2019 adopte aussi une nouvelle possibilité de jouer sur ses renforts arrière pour donner plus ou moins de flex au châssis.


Le Team Peuziat Racing alignait pas moins de 4 F1 de la marque Italienne Bergonzoni ! La fameuse F1-S1, c'est son nom.


Romain Merieult en plein speech avec l'homme à la cagoule.


Big Moustache prêt à prendre la piste en F1 !


Une planche de stand et un tapis de stand " à la Corse " signées Jean-David Vechionne.


La FBX la plus rapide des qualifications de Maxime Rouhier qui prendra la pole en Elite.


Sébastien Marinot (à droite) en pleine vérif moteur.


Jérémy Hervouet a été bercé depuis sa plus tendre enfance par la série l'inspecteur Kojac. Il ne se sépare plus de sa fameuse sucette désormais !!


Une auto dans les stands.


Un départ sous la pluie.


Les pilotes prêts à débattre sous une piste humide.


La Yankee X4 de Laurent Grau avec son nouveau filtre à air et ses pneus pluie.


Youen Moriaud et son papa du club de Mâcon.


Tony Seiller aura cartonné sur cette Coupe. Il signe une très belle 4ème place avec sa ST5 en catégorie F1. Allez je la refait, je ne résiste pas : passe le bonjour à Jacques, Tony !!!!!
A Jacques Seiller bien sûr............. Bon d'accord, je sors !


Cette Coupe marquait le grand retour d'Alain Munsch, qui n'est en réalité jamais parti !! Celui-ci roule désormais sur la nouvelle F1 Xray ??
Non, je déconne !


Chez les Derderian, on carbure à la Motul !


Frédéric Gaillet de Grenoble et du RACG et sa charmante compagne.


Une F1 avec un super échappement !


Mais qui se cache derrière cette casquette du Team Peuziat Racing Team ??


Et oui, c'était lui ! Michel Peuziat, tout droit venu de Brest ! Le pilote Breton a rejoint les pilotes de la catégorie F1 aux commandes de la nouvelle Bergonzoni F1-S1.


Les pilotes sur le podium.


Départ des FF.


Les pilotes sur une remontée.


Et pendant ce temps dans les stands.......


Ca roule pour les mécanos !


La F1 de Sébastien Marinot le pole man.


Un départ en F1.


Les F1 à l'attaque au 1er virage !


Robert Jézequel (à droite) et Dany Millet. Deux pilotes du club Breton d'Hanvec.


Laurent Grau, le mister revival Yankee ! C'est Dominique Désarménien qui doit être content !
Dominique si tu nous lis : on t'aime pour tout ce que tu as fait !


Le club de Longvic n'avait pas mégoté sur la remise des prix. Enfin de belles coupes au lieu de ces abjectes plaquettes ! Ca fait plaisir !


Fred Ruiz, pilote bien connu de la catégorie piste 1/8ème classique officiait aux contrôles techniques.


Mathieu Brière en compagnie de son papa.


Michel Peuziat concentré.


Monsieur Agbaba père.


La Genius de la victoire de B. A Arnaldi.


Très belle déco sur l'auto de Dany Millet.


Départ de la finale Elite.


La remise des prix.


Mickaël Le Bonniec, le président du MRCL de Longvic (à gauche) prêt à proclamer les résultats.

Close