Close

World Piste 1/10 200 Mm Homestead Miami Hrcr

Nouveau

championnats du monde piste 1/10 thermique 200 mm à homestead miami hrcr du 18 au 28 octobre 2018
World Piste 1/10 200 MM Homestead Miami HRCR
piste 1/10 : championnatsdumondepiste1/10thermique,
championnatsdumondepiste1/10homestead, championnatsdumondepiste1/10miami, world1/10homestead, world1/10miami,


Du 18 au 28 octobre dernier s'est tenu à Miami sur le complexe d'Homestead le championnat du monde réservé aux voitures quatre roues motrices de la catégorie piste 1/10ème 200 mm thermique. Un championnat très disputé comme toujours, et qui sera émaillé par des bagarres épiques dans la course à la victoire !
Texte : Philippe Boeri / Photos : Maurice Loric & Thierry Rosado.


Le podium d'arrivée, avec la victoire de Naoto Matsukura devant Kyle Branson et Eduardo Escandon.


Naoto Matsukura (à droite) en compagnie de son mécanicien de chez Infinity.


Naoto Matsukura a dominé entièrement la finale. Il est le nouveau champion du monde de la catégorie Piste 1/10ème 200 mm thermique !


Voici l'Infinity championne du monde de Naoto Matsukura à l'arrivée !


L'Infinity championne du monde !


De gauche à droite : Thierry Rosado, le Boss d'Asia Racing Team (ART) en compagnie du nouveau champion du monde de la catégorie Piste 1/10ème thermique Naoto Matsukura et de Maurice Loric, l'autre Boss de chez d'Asia Racing Team (ART).


La Coupe de champion du monde, c'est celle là !!


Les magnifiques Trophées de la remise des prix !


Les Coupes en gros plan.


Le podium avec les pilotes qui laissent exploser leur joie !



Naoto Matsukura, le nouveau champion du monde de la catégorie piste 1/10ème thermique 200 mm (à droite) juste après la finale.


La piste d'Homestead offre une infrastructure de rêve pour les pilotes, implantée à quelques encablures du circuit de vitesse à l'échelle 1 de Miami !


Cette vue aérienne offre une représentation du potentiel du terrain. L'endroit est magnifique et parfaitement entretenu, avec des palmiers qui ornent le circuit sur tout son périmètre.


Le circuit Homestead RC Raceway est situé en Floride. Il fallait donc s'attendre là bas à des températures encore élevées pour un mois d'octobre, de l'ordre de 33 degrés en journée !


Le tracé de Miami comporte exactement 13 virages gauches et droits. De quoi pimenter les débats !


Outre une ligne droite gigantesque où les moteurs restent à pleine charge durant plusieurs secondes, le restant du circuit s'apparente à un vrai tourniquet !


Et oui, le World 2018 de Piste 1/10 200 mm, c'était bien ici sur le Homestead RC Raceway !


La cérémonie d'ouverture avec sur la droite les pilotes Américains présents en grand nombre.


L'équipe Allemande à droite avec certains pilotes qui font office de pointures comme Robert Pietsch, Tony Gruber ou Dominic Greiner. A leur droite, 2 hommes un peu esseulés en les personnes de Léo Arnold et de Quentin Leroux, nos 2 représentants Français !


Quentin Leroux (à gauche) et Léo Arnold, nos 2 pilotes Français présents sur ce World 2018 !


Toujours la cérémonie d'ouverture.


Voici l'entrée du Speedway de Miami !


Les stands avec leurs quelques 121 pilotes.


Toujours et encore les stands, sous le soleil.


Quentin Leroux avant le départ des essais libres.


Le stand de l'équipe de France, avec Léo Arnold et son papa Pascal à gauche, puis Quentin Leroux.


Quentin Leroux en mode très sérieux et concentré !


Ca, c'est le style de voitures que l'on peut croiser en permanence à Miami. En l'occurrence, s'agissant ici d'un sympathique cabriolet Pontiac.


Une belle Chevrolet Corvette garée sur le parking. Toujours sympa à regarder !


Thierry Rosado en compagnie du père de Quentin Leroux et de son mécano Nicolas Landure.


La piste de Miami sous le soleil, pour le départ des qualifications du jeudi.


La voiture du Français Léo Arnold qui termine 17ème des qualifications.


La voiture de Quentin Leroux qui termine 27ème des qualifications.


Voici le carburant que tous les pilotes se devaient d'utiliser à Miami sur ce World. En l'occurrence, s'agissant du Tarmac MX. Celui-ci n'est autre que du Maxima conditionné dans un nouveau bidon noir.


Thierry Rosado et Maurice Loric, les deux Boss du magasin Asia Racing Team (ART) avaient fait le déplacement depuis Monaco.


Thierry Rosado de chez Asia Racing Team (à droite) en compagnie de la famille Leroux et de Nicolas Landure avant le départ des quarts de finale.


Ca, c'est l'anneau de vitesse à l'échelle 1 qui se trouve à quelques mètres du circuit du world.


Quentin Leroux avant le départ de son quart de finale.


Voici les finalistes de ce World 2018 de piste 1/10 200 mm thermique à Homestead.


La présentation des finalistes.


La piste ensoleillée pour la finale.


Le circuit de Miami dans l'attente de la grande finale d'1 heure.


Les mécanos qui s'affairent dans les stands avant le départ de la finale pour une heure !


Grosse effervescence avant le départ de la finale !


Le départ de la finale pour une heure de course.


La pole position pour Dario Balestri (photo Infinity).


Le site
Plantons tout d'abord le décor en vous disant que Miami est une station balnéaires située aux Etats Unis au sud-est de l'État de Floride, une ville considérée comme un lieu de plaisirs et de distractions, en particulier pour les touristes. Miami se définit sinon comme une ville au climat tropical qui mettra à rude épreuve tous les participants de ce world en raison de la chaleur étouffante qui règne encore à cette époque (pas loin de 33 degrés en journée quand même !), sans compter les intempéries impromptues qui s'inviteront au gré de la semaine. Bref, de quoi en faire déchanter plus d'un !

Participation
121 pilotes avaient donc été précédemment sélectionnés pour participer à la grand messe, dont un pilote Français, Quentin Leroux pour ne pas le citer, sélectionné officiellement dans l'équipe de France, qui sera accompagné sur place par l'Alsacien Léo Arnold.
En tant que pays organisateur, les Américains alignaient pour leur part une horde de pilotes assez impressionnante, comme le veut la coutume.

La piste
Elle se situait dans l'enceinte de l'anneau de vitesse du Homestead Miami Speedway où se déroulent à proximité des compétitions automobile à l'échelle 1 cette fois ! L'occasion d'assister à des essais libres de Chevrolet Corvette ultra puissantes ou encore de prototypes aux sonorités des plus rageuses. Que du bonheur !
Très technique, le tracé Américain d'environ 300 mètres de développé n'offre pas le moindre répit aux pilotes. Le cocktail détonnant associant chaleur, adhérence impressionnante et pluie, n'étant pas vraiment fait pour leur faciliter la tâche. La piste comporte 13 virages à droite et 13 virages à gauche. Le tracé restait sinon des plus rapides et assez pointu, avec en particulier un pif paf situé avant l'épingle qui précède la ligne droite principale particulièrement traître si l'on tentait de trop affiner sa trajectoire à cet endroit.

Qualifications
Les pilotes effectueront 6 manches de qualifications en tout, d'une durée de 7 minutes chacune.
Après la journée du mercredi et 3 manches courues, l'italien et champion du monde actuel de la catégorie Piste 1/8ème thermique Dario Balestri caracole en tête tout en haut du classement. Celui-ci a déjà établi deux poles sur 3 manches au cours de la 1ère et de la 2ème manche. Avec un meilleur temps scratch réalisé en 23 tours 7.01.939 dans la dernière manche. Au général provisoire, il devance le Britannique Andy Moore, puis l'Allemand Dominic Greiner et Tadahiko Sahashi. Viennent ensuite Tony Gruber, puis Jilles Groskamp et le Suisse Simon Kurzbuch. Teemo Leino, Jesse Davis et Chavit Saligupta s'immiscent dans le Top Ten provisoire des qualifs.
Côté Français, Quentin Leroux réalise une performance prometteuse puisqu'on le retrouve en 21ème position !
Quentin a réalisé le 28ème temps du général en 1ère manche, puis le 24ème temps du général en 2ème manche, et enfin le 26ème temps du général en 3ème manche, avec au passage un 23 tours en 7.09.354 qui reste sa meilleure performance.
Quant à Léo Arnold, celui-ci pointe en 101ème position. Le pilote Alsacien ayant notamment été disqualifié dans sa 1ère manche à cause d'un problème d'aileron.
Le lendemain (jeudi, donc !), les 3 manches suivantes se révéleront nettement moins profitables pour Dario Balestri qui termine en 27ème position lors de la 4ème manche, puis abandonne au cours de la suivante, et termine 110ème du classement général au cours de la dernière qualifs. Cette 2ème et dernière journée profite surtout à l'Allemand Robert Pietsch qui va effectuer une remontée tonitruante dans le classement en se logeant respectivement 8ème, puis 4ème et enfin 3ème dans sa dernière qualifs. C'est du reste au cours de celle-ci que le pilote Muegn réalise sa meilleure performance en signant un 24 tours en 7.17.449 qui lui offrira une belle bouffée d'oxygène et une 2ème place au classement général définitif !
Au général après 6 manches donc, Dario Balestri l'emporte quand même d'une courte tête pour la pole position. Il devance Robert Pietsch et Naoto Matsukura, signataire de deux scratches en 4 et 6ème manches. Viennent ensuite le Britannique Andy Moore, puis Dominic Greiner et Shoki Takahata, puis Simon Kurzbuch.
Côté Français, il faudra souligner la belle remontée de Léo Arnold qui parvient à se loger en 17ème position, fort d'avoir réalisé le 11ème temps de la dernière séance qualificative notamment. Quant à Quentin Leroux, il termine 27ème, ce qui lui attribue une place en quart de finale. Plutôt encourageant à ce niveau !

Résultats des qualifications (Cliquez sur les tableaux pour agrandir !)









Super Pole
En marge des qualifications classique se déroulera une super pole qui sera remportée par Naoto Matsukura.

Résultats Super Pole



Quart de Finale
Il se déroule sur 20 minutes en présence de nos pilotes Français. Léo Arnold partira en 1ère position et Quentin Leroux en 6ème position.
Au départ, Léo Arnold conserve sa 1ère place. Il emmène dans sa roue Mustafa Alp et Takaaki Shimo, puis Jeff Hamon et Eduardo Escandon. Et c'est Jeff Hamon qui est actuellement le plus rapide en course, avec un tour couvert en seulement 17.999 !
Après 5 minutes de course, Léo Arnold perd la tête de course au profit de Takaaki Shimo. Shimo qui s'empare donc du commandement devant Eduardo Escandon, puis Jeff Hamon et Yuya Sahashi et Joaquin Desoto. Léo Arnold a eu un accrochage avec un autre concurrent dans la ligne droite du tracé. Il pointe désormais à la 9ème place et vient d'abandonner. Cela semble également mal parti pour Quentin Leroux qui pointe en 7ème position et peine à remonter juste devant Martin Hudy.
A la mi course, Takaaki Shimo possède maintenant 5 secondes d'avance sur Eduardo Escandon. Jeff Hamon est également dans le même tour que les deux leaders. Avec à leurs trousses l'Infinity de Yuya Sahashi et la Serpent de Joaquin Desoto. Quentin Leroux occupe à ce moment là la 7ème place.
A quelques secondes de l'arrivée, Eduardo Escandon double Takaaki Shimo. Et les deux hommes devancent Jeff Hamon, Yuya Sahashi et Joaquin Desoto. Tel sera le quintet final !

Résultat du Quart de Finale



Résultats des Demi Finales





Finale
C'est parti pour une heure de course. Teemo Leino est tout de suite hors course. Dario Balestri s'échappe en tête de la course mais se retrouve rapidement hors de la piste un tour plus tard ! Conséquence de quoi c'est Naoto Matsukura qui s'empare du commandement de la course devant Jeff Hamon et Eduardo Escandon. Viennent ensuite Jilles Groskamp, puis Kyle Branson et Dominic Greiner. Robert Pietsch a pris un très mauvais départ. Le pilote Allemand pointe en 8ème position devant Tadahiko Sahashi.
Après le 1er ravitaillement, Naoto Matsukura occupe toujours la tête de course devant Jeff Hamon et Eduardo Escandon. Pendant ce temps, Robert Pietsch a entamé une folle remontée. Il se situe déjà en 6ème position et n'est plus qu'à 4 secondes de Dominic Greiner (5ème). Même remarque en ce qui concerne Dario Balestri qui est actuellement 7ème à 2 secondes de Robert Pietsch. Mais Pietsch commet une grosse faute et rétrograde immédiatement en 9ème position !
A 10 minutes de course, Naoto Matsukura imprime une cadence soutenue à la tête de cette finale. Il possède environ un demi tour d'avance sur Jeff Hamon puis sur Tadahiko Sahashi.
A 15 minutes de course, au gré du 3ème ravitaillement Dario Balestri ne fait qu'une bouchée de Jeff Hamon et s'empare de la 3ème place. Mais sa remontée est de courte durée, car il rétrograde brutalement le tour suivant à la 8ème place.
Un nouveau point à mi course nous donne Naoto Matsukura en tête de la course, tandis que Balestri a entre temps connu quelques soucis qui l'ont obligé à faire un arrêt aux stands. Jeff Hamon est en bagarre pour la 2ème place avec Kyle Branson. Eduardo Escandon vient de ravir la 4ème place à Tadahiko Sahashi. Et Robert Pietsch se retrouve un peu à la peine en 6ème position.
Nous arrivons maintenant à la mi course, Naoto Matsukura domine toujours nettement cette finale.Mais celui-ci doit faire face à la remontée tonitruante de Robert Pietsch en 2ème position. Pietsch qui devance actuellement Tadahiko Sahashi, puis Kyle Branson. Mais par le biais des ravitaillements, Pietsch va de nouveau rétrograder à la 5ème place, cédant sa 2ème place provisoire à Tadahiko Sahashi.
A 15 minutes de l'arrivée, Naoto Matsukura possède maintenant près d'un tour d'avance sur Tadahiko Sahashi. Kyle Branson dans le même tour que Sahashi occupe la 3ème place devant Eduardo Escandon et Robert Pietsch. Derrière, Jeff Hamon est aux prises avec Dominic Greiner.
A quelques minutes de l'arrivée, rebondissement avec une grosse faute commise par Tadahiko Sahashi. Celui-ci perd donc sa 2ème place au profit de Kyle Branson. Eduardo Escandon s'empare de la 3ème place, avec dans ses rétros Robert Pietsch qui pointe en 4ème position. En tête, Naoto Matsukura se sera montré impérial de bout en bout. Il remporte ce championnat du monde et propulse la marque Infinity sur la plus haute marche du podium !

Résultats de la finale




En savoir plus

championnats du monde piste 1/10 thermique 200 mm à homestead miami hrcr du 18 au 28 octobre 2018
World Piste 1/10 200 MM Homestead Miami HRCR
piste 1/10 : championnatsdumondepiste1/10thermique,
championnatsdumondepiste1/10homestead, championnatsdumondepiste1/10miami, world1/10homestead, world1/10miami,


Du 18 au 28 octobre dernier s'est tenu à Miami sur le complexe d'Homestead le championnat du monde réservé aux voitures quatre roues motrices de la catégorie piste 1/10ème 200 mm thermique. Un championnat très disputé comme toujours, et qui sera émaillé par des bagarres épiques dans la course à la victoire !
Texte : Philippe Boeri / Photos : Maurice Loric & Thierry Rosado.


Le podium d'arrivée, avec la victoire de Naoto Matsukura devant Kyle Branson et Eduardo Escandon.


Naoto Matsukura (à droite) en compagnie de son mécanicien de chez Infinity.


Naoto Matsukura a dominé entièrement la finale. Il est le nouveau champion du monde de la catégorie Piste 1/10ème 200 mm thermique !


Voici l'Infinity championne du monde de Naoto Matsukura à l'arrivée !


L'Infinity championne du monde !


De gauche à droite : Thierry Rosado, le Boss d'Asia Racing Team (ART) en compagnie du nouveau champion du monde de la catégorie Piste 1/10ème thermique Naoto Matsukura et de Maurice Loric, l'autre Boss de chez d'Asia Racing Team (ART).


La Coupe de champion du monde, c'est celle là !!


Les magnifiques Trophées de la remise des prix !


Les Coupes en gros plan.


Le podium avec les pilotes qui laissent exploser leur joie !



Naoto Matsukura, le nouveau champion du monde de la catégorie piste 1/10ème thermique 200 mm (à droite) juste après la finale.


La piste d'Homestead offre une infrastructure de rêve pour les pilotes, implantée à quelques encablures du circuit de vitesse à l'échelle 1 de Miami !


Cette vue aérienne offre une représentation du potentiel du terrain. L'endroit est magnifique et parfaitement entretenu, avec des palmiers qui ornent le circuit sur tout son périmètre.


Le circuit Homestead RC Raceway est situé en Floride. Il fallait donc s'attendre là bas à des températures encore élevées pour un mois d'octobre, de l'ordre de 33 degrés en journée !


Le tracé de Miami comporte exactement 13 virages gauches et droits. De quoi pimenter les débats !


Outre une ligne droite gigantesque où les moteurs restent à pleine charge durant plusieurs secondes, le restant du circuit s'apparente à un vrai tourniquet !


Et oui, le World 2018 de Piste 1/10 200 mm, c'était bien ici sur le Homestead RC Raceway !


La cérémonie d'ouverture avec sur la droite les pilotes Américains présents en grand nombre.


L'équipe Allemande à droite avec certains pilotes qui font office de pointures comme Robert Pietsch, Tony Gruber ou Dominic Greiner. A leur droite, 2 hommes un peu esseulés en les personnes de Léo Arnold et de Quentin Leroux, nos 2 représentants Français !


Quentin Leroux (à gauche) et Léo Arnold, nos 2 pilotes Français présents sur ce World 2018 !


Toujours la cérémonie d'ouverture.


Voici l'entrée du Speedway de Miami !


Les stands avec leurs quelques 121 pilotes.


Toujours et encore les stands, sous le soleil.


Quentin Leroux avant le départ des essais libres.


Le stand de l'équipe de France, avec Léo Arnold et son papa Pascal à gauche, puis Quentin Leroux.


Quentin Leroux en mode très sérieux et concentré !


Ca, c'est le style de voitures que l'on peut croiser en permanence à Miami. En l'occurrence, s'agissant ici d'un sympathique cabriolet Pontiac.


Une belle Chevrolet Corvette garée sur le parking. Toujours sympa à regarder !


Thierry Rosado en compagnie du père de Quentin Leroux et de son mécano Nicolas Landure.


La piste de Miami sous le soleil, pour le départ des qualifications du jeudi.


La voiture du Français Léo Arnold qui termine 17ème des qualifications.


La voiture de Quentin Leroux qui termine 27ème des qualifications.


Voici le carburant que tous les pilotes se devaient d'utiliser à Miami sur ce World. En l'occurrence, s'agissant du Tarmac MX. Celui-ci n'est autre que du Maxima conditionné dans un nouveau bidon noir.


Thierry Rosado et Maurice Loric, les deux Boss du magasin Asia Racing Team (ART) avaient fait le déplacement depuis Monaco.


Thierry Rosado de chez Asia Racing Team (à droite) en compagnie de la famille Leroux et de Nicolas Landure avant le départ des quarts de finale.


Ca, c'est l'anneau de vitesse à l'échelle 1 qui se trouve à quelques mètres du circuit du world.


Quentin Leroux avant le départ de son quart de finale.


Voici les finalistes de ce World 2018 de piste 1/10 200 mm thermique à Homestead.


La présentation des finalistes.


La piste ensoleillée pour la finale.


Le circuit de Miami dans l'attente de la grande finale d'1 heure.


Les mécanos qui s'affairent dans les stands avant le départ de la finale pour une heure !


Grosse effervescence avant le départ de la finale !


Le départ de la finale pour une heure de course.


La pole position pour Dario Balestri (photo Infinity).


Le site
Plantons tout d'abord le décor en vous disant que Miami est une station balnéaires située aux Etats Unis au sud-est de l'État de Floride, une ville considérée comme un lieu de plaisirs et de distractions, en particulier pour les touristes. Miami se définit sinon comme une ville au climat tropical qui mettra à rude épreuve tous les participants de ce world en raison de la chaleur étouffante qui règne encore à cette époque (pas loin de 33 degrés en journée quand même !), sans compter les intempéries impromptues qui s'inviteront au gré de la semaine. Bref, de quoi en faire déchanter plus d'un !

Participation
121 pilotes avaient donc été précédemment sélectionnés pour participer à la grand messe, dont un pilote Français, Quentin Leroux pour ne pas le citer, sélectionné officiellement dans l'équipe de France, qui sera accompagné sur place par l'Alsacien Léo Arnold.
En tant que pays organisateur, les Américains alignaient pour leur part une horde de pilotes assez impressionnante, comme le veut la coutume.

La piste
Elle se situait dans l'enceinte de l'anneau de vitesse du Homestead Miami Speedway où se déroulent à proximité des compétitions automobile à l'échelle 1 cette fois ! L'occasion d'assister à des essais libres de Chevrolet Corvette ultra puissantes ou encore de prototypes aux sonorités des plus rageuses. Que du bonheur !
Très technique, le tracé Américain d'environ 300 mètres de développé n'offre pas le moindre répit aux pilotes. Le cocktail détonnant associant chaleur, adhérence impressionnante et pluie, n'étant pas vraiment fait pour leur faciliter la tâche. La piste comporte 13 virages à droite et 13 virages à gauche. Le tracé restait sinon des plus rapides et assez pointu, avec en particulier un pif paf situé avant l'épingle qui précède la ligne droite principale particulièrement traître si l'on tentait de trop affiner sa trajectoire à cet endroit.

Qualifications
Les pilotes effectueront 6 manches de qualifications en tout, d'une durée de 7 minutes chacune.
Après la journée du mercredi et 3 manches courues, l'italien et champion du monde actuel de la catégorie Piste 1/8ème thermique Dario Balestri caracole en tête tout en haut du classement. Celui-ci a déjà établi deux poles sur 3 manches au cours de la 1ère et de la 2ème manche. Avec un meilleur temps scratch réalisé en 23 tours 7.01.939 dans la dernière manche. Au général provisoire, il devance le Britannique Andy Moore, puis l'Allemand Dominic Greiner et Tadahiko Sahashi. Viennent ensuite Tony Gruber, puis Jilles Groskamp et le Suisse Simon Kurzbuch. Teemo Leino, Jesse Davis et Chavit Saligupta s'immiscent dans le Top Ten provisoire des qualifs.
Côté Français, Quentin Leroux réalise une performance prometteuse puisqu'on le retrouve en 21ème position !
Quentin a réalisé le 28ème temps du général en 1ère manche, puis le 24ème temps du général en 2ème manche, et enfin le 26ème temps du général en 3ème manche, avec au passage un 23 tours en 7.09.354 qui reste sa meilleure performance.
Quant à Léo Arnold, celui-ci pointe en 101ème position. Le pilote Alsacien ayant notamment été disqualifié dans sa 1ère manche à cause d'un problème d'aileron.
Le lendemain (jeudi, donc !), les 3 manches suivantes se révéleront nettement moins profitables pour Dario Balestri qui termine en 27ème position lors de la 4ème manche, puis abandonne au cours de la suivante, et termine 110ème du classement général au cours de la dernière qualifs. Cette 2ème et dernière journée profite surtout à l'Allemand Robert Pietsch qui va effectuer une remontée tonitruante dans le classement en se logeant respectivement 8ème, puis 4ème et enfin 3ème dans sa dernière qualifs. C'est du reste au cours de celle-ci que le pilote Muegn réalise sa meilleure performance en signant un 24 tours en 7.17.449 qui lui offrira une belle bouffée d'oxygène et une 2ème place au classement général définitif !
Au général après 6 manches donc, Dario Balestri l'emporte quand même d'une courte tête pour la pole position. Il devance Robert Pietsch et Naoto Matsukura, signataire de deux scratches en 4 et 6ème manches. Viennent ensuite le Britannique Andy Moore, puis Dominic Greiner et Shoki Takahata, puis Simon Kurzbuch.
Côté Français, il faudra souligner la belle remontée de Léo Arnold qui parvient à se loger en 17ème position, fort d'avoir réalisé le 11ème temps de la dernière séance qualificative notamment. Quant à Quentin Leroux, il termine 27ème, ce qui lui attribue une place en quart de finale. Plutôt encourageant à ce niveau !

Résultats des qualifications (Cliquez sur les tableaux pour agrandir !)









Super Pole
En marge des qualifications classique se déroulera une super pole qui sera remportée par Naoto Matsukura.

Résultats Super Pole



Quart de Finale
Il se déroule sur 20 minutes en présence de nos pilotes Français. Léo Arnold partira en 1ère position et Quentin Leroux en 6ème position.
Au départ, Léo Arnold conserve sa 1ère place. Il emmène dans sa roue Mustafa Alp et Takaaki Shimo, puis Jeff Hamon et Eduardo Escandon. Et c'est Jeff Hamon qui est actuellement le plus rapide en course, avec un tour couvert en seulement 17.999 !
Après 5 minutes de course, Léo Arnold perd la tête de course au profit de Takaaki Shimo. Shimo qui s'empare donc du commandement devant Eduardo Escandon, puis Jeff Hamon et Yuya Sahashi et Joaquin Desoto. Léo Arnold a eu un accrochage avec un autre concurrent dans la ligne droite du tracé. Il pointe désormais à la 9ème place et vient d'abandonner. Cela semble également mal parti pour Quentin Leroux qui pointe en 7ème position et peine à remonter juste devant Martin Hudy.
A la mi course, Takaaki Shimo possède maintenant 5 secondes d'avance sur Eduardo Escandon. Jeff Hamon est également dans le même tour que les deux leaders. Avec à leurs trousses l'Infinity de Yuya Sahashi et la Serpent de Joaquin Desoto. Quentin Leroux occupe à ce moment là la 7ème place.
A quelques secondes de l'arrivée, Eduardo Escandon double Takaaki Shimo. Et les deux hommes devancent Jeff Hamon, Yuya Sahashi et Joaquin Desoto. Tel sera le quintet final !

Résultat du Quart de Finale



Résultats des Demi Finales





Finale
C'est parti pour une heure de course. Teemo Leino est tout de suite hors course. Dario Balestri s'échappe en tête de la course mais se retrouve rapidement hors de la piste un tour plus tard ! Conséquence de quoi c'est Naoto Matsukura qui s'empare du commandement de la course devant Jeff Hamon et Eduardo Escandon. Viennent ensuite Jilles Groskamp, puis Kyle Branson et Dominic Greiner. Robert Pietsch a pris un très mauvais départ. Le pilote Allemand pointe en 8ème position devant Tadahiko Sahashi.
Après le 1er ravitaillement, Naoto Matsukura occupe toujours la tête de course devant Jeff Hamon et Eduardo Escandon. Pendant ce temps, Robert Pietsch a entamé une folle remontée. Il se situe déjà en 6ème position et n'est plus qu'à 4 secondes de Dominic Greiner (5ème). Même remarque en ce qui concerne Dario Balestri qui est actuellement 7ème à 2 secondes de Robert Pietsch. Mais Pietsch commet une grosse faute et rétrograde immédiatement en 9ème position !
A 10 minutes de course, Naoto Matsukura imprime une cadence soutenue à la tête de cette finale. Il possède environ un demi tour d'avance sur Jeff Hamon puis sur Tadahiko Sahashi.
A 15 minutes de course, au gré du 3ème ravitaillement Dario Balestri ne fait qu'une bouchée de Jeff Hamon et s'empare de la 3ème place. Mais sa remontée est de courte durée, car il rétrograde brutalement le tour suivant à la 8ème place.
Un nouveau point à mi course nous donne Naoto Matsukura en tête de la course, tandis que Balestri a entre temps connu quelques soucis qui l'ont obligé à faire un arrêt aux stands. Jeff Hamon est en bagarre pour la 2ème place avec Kyle Branson. Eduardo Escandon vient de ravir la 4ème place à Tadahiko Sahashi. Et Robert Pietsch se retrouve un peu à la peine en 6ème position.
Nous arrivons maintenant à la mi course, Naoto Matsukura domine toujours nettement cette finale.Mais celui-ci doit faire face à la remontée tonitruante de Robert Pietsch en 2ème position. Pietsch qui devance actuellement Tadahiko Sahashi, puis Kyle Branson. Mais par le biais des ravitaillements, Pietsch va de nouveau rétrograder à la 5ème place, cédant sa 2ème place provisoire à Tadahiko Sahashi.
A 15 minutes de l'arrivée, Naoto Matsukura possède maintenant près d'un tour d'avance sur Tadahiko Sahashi. Kyle Branson dans le même tour que Sahashi occupe la 3ème place devant Eduardo Escandon et Robert Pietsch. Derrière, Jeff Hamon est aux prises avec Dominic Greiner.
A quelques minutes de l'arrivée, rebondissement avec une grosse faute commise par Tadahiko Sahashi. Celui-ci perd donc sa 2ème place au profit de Kyle Branson. Eduardo Escandon s'empare de la 3ème place, avec dans ses rétros Robert Pietsch qui pointe en 4ème position. En tête, Naoto Matsukura se sera montré impérial de bout en bout. Il remporte ce championnat du monde et propulse la marque Infinity sur la plus haute marche du podium !

Résultats de la finale




Close