Close

Mhdpro Mad Zombie Brushless Z59000011B

Nouveau

essai du mhdpro mad zombie brushless rtr 1/10 4wd réf : z59000011b distribué par scientific mhd.
MHDPRO MAD ZOMBIE BRUSHLESS Z59000011B
tt1/10 : mhdpromadzombie, madzombiebrushless, tt1/10, mhdpro, z59000011b,

En cette période de fête de Halloween qui nous vient tout droit du pays de l'oncle Sam, le mois de novembre semble être tombé à point nommé pour la sortie du nouveau Mad Zombie MhdPro ! Sous des aspects de buggy XXL aux voies larges et aux allures de monster truck, celui-ci arbore en effet un look très fun de nature à séduire les plus jeunes pilotes en herbe !

Le contenu de la boîte
Le Mad Zombie Mhdpro est doté d'une mécanique RTR pré montée. Autrement dit, il s'agit d'une auto entièrement assemblée qui est fournie avec un émetteur à volant MHD3S et accu Li-Po 1S rechargeable à partir d'une prise USB, ainsi qu'avec un package électronique complet qui va de l'accu de propulsion Li-Po 2S de 7,4 volts en 3300 mA et 30C au moteur brushless de 3300 kV et son contrôleur Hobbywing de 50 Ampères, en passant par un servo de 9 kilos à pignon métal. Le tout livré avec un chargeur MHD Ultimate Pro3 V2 qui se branche sur une prise de courant classique pour recharger l'accu de l'auto en environ 2 heures de temps.
Autre précision bonne à savoir : ce buggy électrique à l'échelle 1/10ème comporte une transmission 4 roues motrices. Et pour s'adapter à tous les budgets, il est disponible en 2 versions brushed (avec un moteur à charbons) ou brushless (avec un moteur plus puissant sans charbons), avec 2 décorations différentes au niveau de la carrosserie qui sont la déco " Halloween " ou " Tête de mort ". Bref : tout un programme !


Le Mad Zombie MhdPro est disponible avec une carrosserie très fun.


La déco de l'auto pourra varier au choix entre la version Halloween et la version Tête de mort !


La voiture campe sur des voies extra larges qui lui confèrent une excellente assise au sol.


La présence de gros pneus classifient plutôt l'auto dans la catégorie des monster trucks.


Le Mad Zombie MHDPro mise avant tout sur le look pour séduire une clientèle plutôt jeune.


Deux décorations Halloween ou Tête de mort sont disponibles pour cette auto.


Sur terrain défoncé, voilà ce que les adversaires du Mad Zombie verront le plus souvent. Son train arrière, car le bestiau est du genre dur à suivre dans les trous !


La voiture reprend la base mécanique de la série Winner de chez MHDPro. Sa longueur est quasiment égale à sa largeur et à son empattement !


Des gros pneus style monster truck de 13 cm de diamètre sont montés sur cette auto.


Le dessin à chevrons des pneumatiques est très efficace sur les terrains accidentés.


La radio fournie avec cette auto n'est autre qu'une MHD3S à volant en 2,4 Ghz.


Cet émetteur est équipé en série d'un accu rechargeable de 800 mA.


La radio fournit les réglages essentiels.


Le Mad Zombie est livré avec un accu Li-Po 2S de 3300 mA en 30C.


MHDPro livre aussi un chargeur pour faire le plein de l'accu de propulsion à partir d'une prise de courant 220 v.


Dans sa version brushless, le Mad Zombie reçoit un moteur de 3300 kV équipé d'une radiateur de refroidissement.


Le moteur est monté sur un support réglable.


Le servo de direction est un modèle de 9 kilos de couple.


Monté à plat, l'unique servo de direction comporte aussi des pignons métal dont un logé en sortie.

La base mécanique
Connaissez-vous un buggy au carré ? Moi si ! Concevez une auto dont la largeur est à peu près égale à son empattement et à sa longueur, et vous obtenez le nouveau Mad Zombie signé MHDPro ! Greffez-lui 4 roues de 13 centimètres de diamètre dotées de structures à chevrons et montées sur des jantes à déport, et vous obtenez un monster truck à voies larges dont la garde au sol culmine à 5 centimètres du sol pour pouvoir se jouer des difficultés du terrain sans trop de peine.


Les trains roulants de cette auto mesurent plus de 35 centimètres de large. Ce qui lue donne beaucoup de stabilité à revendre dès que le relief se dégrade.


Le train avant est sous vireur à l'accélération du fait se ses gros pneus, mais il comporte d'autres atouts comme par exemple le fait de pouvoir être réglable au niveau de sa géométrie.

Les liaisons au sol
Elles reposent sur 2 cellules similaires dont le propre est d'avoir été conçues en intégrant une double triangulation très longue de plus de 9 centimètres et bien rigide. Avec à ses extrémités des porte fusées montés sur rotules pivotantes qui confèrent de nombreux atouts à l'engin sur le plan des réglages. En effet, grâce à cette conception, on peut ainsi retoucher sans trop de difficulté la largeur des voies d'origine, mais encore le carrossage des roues ou le pincement de celles-ci. Que ce soit à l'avant ou à l'arrière du véhicule ! Des biellettes à pas inversés venant faciliter la tâche du propriétaire dans cet exercice.
Les cellules avant/arrière sont également structurées avec des supports de suspension identiques qui font également office de supports de carrosserie. Ils arborent 4 fixations pour ajuster l'inclinaison de la suspension. Le Mad Zombie fait appel à des amortisseurs filetés à corps nylon. Ces derniers reçoivent des tiges en acier traité de 3 millimètres de diamètre et des bouchons en aluminium anodisé pour retenir le système de joints et de bagues qui veillent à leur parfaite étanchéité. Ces amortisseurs pouvant également trouver 2 fixations diverses au bas des triangles inférieurs.


A l'avant comme à l'arrière, les trains roulants de l'auto s'appuient sur une double triangulation gigantesque de plus de 9 centimètres de long !


Les triangles reçoivent des porte fusées sur rotules à leurs extrémités. Conséquence de quoi, tous les paramètres de géométrie demeurent réglables.


Les bras de suspension inférieurs de l'auto possèdent de nombreux croisillons de renfort.


Le train arrière adopte des porte fusées sur rotules identiques à ceux du train avant.


Cette biellette à pas inversés permettra de faire évoluer l'angle de pincement des roues arrière pour gagner en stabilité sur les surfaces glissantes.


Les rotules présentes en haut et en bas des roulements de fusées se vissent et se dévissent pour élargir ou rétrécir la voie, ou pour modifier le carrossage des roues.


Les supports de suspension sont les mêmes sur les deux essieux. Ils délivrent 4 fixations.


Les supports de suspension font également office de supports pour la carrosserie.


Voici les amortisseurs de l'auto. Leur finition est impeccable.


Des bagues filetées vous permettront d'ajuster la tension des ressorts des amortisseurs.


Des bouchons en aluminium anodisé retiennent tout le système d'étanchéité composé de bagues et de joints des amortisseurs.

Transmission
Le Mad Zombie s'appuie sur une transmission 4 x 4 dotée de cardans droits à boules goupillées en acier traité. Toute la transmission est intégralement montée sur des roulements à billes bien dimensionnés. Pour peaufiner sa tenue de route, l'auto intègre 3 différentiels à pignons coniques. Le modèle central reçoit une couronne en nylon injecté ainsi qu'un carter spécifique de protection qui la met à l'abri des projections de gravillons. Enfin, la fixation des roues fait appel à de gros écrous nylstop de 10 mm de diamètre.


Les cardans de roues du Mad Zombie sont des modèles droits en acier à boules goupillées.


Un 3ème différentiel est d'actualité au centre de la transmission.
Au centre, la couronne est protégée par un carter en plastique.


L'ensemble de la transmission est montée sur roulements à billes.

Rappel sur l'électronique embarquée
Concernant le moteur, il s'agit d'un moteur brushless donc de 3300 kV, comme énoncé en introduction. Celui-ci est monté sur un support réglable et il dispose d'un radiateur de refroidissement encliqueté à même sa cage. Le contrôleur Hobbywing est pré programmé d'usine. Ce qui implique que vous disposiez dès la sortie de boîte des fonctions marche avant, arrière et du frein.
L'accu Li-Po 2S de 7,4 volts est un modèle extra plat qui vient parfaitement s'insérer au sein de son compartiment clipsé. Il est équipé d'une prise Dean et d'une prise d'équilibrage par le biais de laquelle on effectuera la charge du pack si l'on utilise le chargeur fourni avec l'auto. Le servo est quant à lui monté en position couchée pour favoriser le centre de gravité. Son pignon métal greffé en sortie est le garant de longues heures de fonctionnement à venir sans souci dans le cadre d'une utilisation normale.


Un contrôleur Hobbywing de 50 Ampères est monté à bord.


Le contrôleur fournit la marche avant, la marche arrière, et un freinage progressif.


La voiture comporte un châssis à bords relevés qui abrite toute la partie électronique.


Voici le boîtier dédié au récepteur.


Le récepteur en 2,4 Ghz du Mad Zombie.


L'accu Li-Po monté à bord de l'auto est du genre extra plat.


Le save servo est réglable en dureté.

Essai
De la glisse, du cailloux, des obstacles et du terrain piégeux. Voilà qui figure au programme de notre essai du jour pour mettre à l'épreuve cette nouvelle auto. Pas besoin de s'étaler sur la mise en route. Elle est hyper simple. On allume l'émetteur et on pousse l'interrupteur logé sur l'auto. Passé quelques gloussements émanant du contrôleur, c'est prêt ! Alors on entre tout de suite dans le vif de notre sujet. Premier constat : dans cette version brushless, le Mad Zombie possède du répondant au niveau moteur. Autrement dit : dès qu'on appuie sur la gâchette, ça part, mais pas brutalement. L'arrivée de la puissance est donc progressive et gérable pour mieux contrôler l'engin. A l'accélération, la voiture tient bien le cap. Mais en entrée de courbe, cela se gâte un peu. Le train avant se met à sous virer en entrée, puis c'est ensuite l'arrière qui se met à décrocher sous l'effet de la patate du moteur. Arrêt au stand, puis analyse du problème. En fait, telle qu'elle est réglée d'origine, la voiture ne possède pas assez de pincement à l'arrière. C'est du reste sans doute pour cette raison que le fabricant l'a équipée de 2 biellettes à pas inversés !



Alors on ne se prive pas d'user de ce précieux équipement, et on allonge tout de suite les dites biellettes de quelques millimètres pour voir ce que cela va faire de retour en piste. Bingo ! En augmentant l'angle de convergence des roues arrière, le Mad Zombie a retrouvé de la stabilité, et l'on peut maintenant exploiter tout le potentiel moteur.
Là où la voiture excelle, c'est quand les choses se gâtent ! Traduisez par là, quand les obstacles arrivent en force et que l'horizon tout plat cède la place à de la tôle ondulée. Dans ces conditions, le Mad Zombie évolue comme un poisson dans l'eau. Son châssis virevolte dans tous les sens, mais sa suspension bien accordée et ses gros boudins qui font presque office de seconds amortisseurs parviennent à maintenir l'auto sur ses quatre roues. En forçant le rythme, la voiture nous gratifie au passage de quelques belles figures de style qui font dans le genre acrobatique. Quoi qu'il en soit, les trains roulants semblent se régaler du traitement qui leur est infligé. Le monster se transformant en un véritable rouleau compresseur que rien n'arrête, où presque !



Le terrain de chasse de cette auto est donc sans équivoque les surfaces s'assimilant à un champ de mines. Des lieux où l'on ne craindra pas de devoir s'arrêter en permanence pour venir en aide au châssis. La voiture étant autonome quasiment comme un monster de l'échelle supérieure.
En revanche, un mot de l'autonomie qui nous a paru un peu juste. Avec l'accu d'origine, les 10 minutes sont vite passées, et la voiture s'arrête net quand le pack est déchargé. Aussi, un conseil : prévoyez tout de suite un 2ème pack en achetant l'auto. Limitez-vous sur le nombre de " C " du pack pour ne pas trop faire souffrir le contrôleur. 30 à 35C semblant des valeurs raisonnables. Mais profitez-en peut être pour augmenter l'Ampérage sur votre pack de rechange en poussant vers 4000/5000. Voilà pour le conseil utile du jour !




Le Mad Zombie Brushless en Vidéo





On a aimé
_ Le caractère joueur et efficace de l'auto sur terrains bosselés.
_ Le kit vraiment complet
_ Les réglages de géométrie

On a moins aimé
_ Ecrous de roues difficiles à fixer
_ Autonomie limitée avec l'accu de série

Fiche technique
Marque : MHDPro
Modèle : Mad Zombie Brushless 1/10 4WD
Distributeur : MHDPro
Usage : Loisir
Propulsion : Electrique
Moteur : Brushless 3300 kV
Contrôleur : 50 Ampères Hobbywing programmable et étanche.
Accu : Fourni. Maxcell Li-Po 2S de 3300 mA en 30C livré avec chargeur MHD Ultimate Pro3 V2.
Echelle : 1/10ème
Châssis : Baignoire en nylon injecté à bords relevé
Transmission : 4 x 4 par cardans (droits à boules goupillées), entièrement monté sur roulements à billes
Différentiel : x 3 à pignons coniques
Radio : MHD 3S à volant en 2,4 GHz avec accu 800 mA
Présentation : RTR

En savoir plus

essai du mhdpro mad zombie brushless rtr 1/10 4wd réf : z59000011b distribué par scientific mhd.
MHDPRO MAD ZOMBIE BRUSHLESS Z59000011B
tt1/10 : mhdpromadzombie, madzombiebrushless, tt1/10, mhdpro, z59000011b,

En cette période de fête de Halloween qui nous vient tout droit du pays de l'oncle Sam, le mois de novembre semble être tombé à point nommé pour la sortie du nouveau Mad Zombie MhdPro ! Sous des aspects de buggy XXL aux voies larges et aux allures de monster truck, celui-ci arbore en effet un look très fun de nature à séduire les plus jeunes pilotes en herbe !

Le contenu de la boîte
Le Mad Zombie Mhdpro est doté d'une mécanique RTR pré montée. Autrement dit, il s'agit d'une auto entièrement assemblée qui est fournie avec un émetteur à volant MHD3S et accu Li-Po 1S rechargeable à partir d'une prise USB, ainsi qu'avec un package électronique complet qui va de l'accu de propulsion Li-Po 2S de 7,4 volts en 3300 mA et 30C au moteur brushless de 3300 kV et son contrôleur Hobbywing de 50 Ampères, en passant par un servo de 9 kilos à pignon métal. Le tout livré avec un chargeur MHD Ultimate Pro3 V2 qui se branche sur une prise de courant classique pour recharger l'accu de l'auto en environ 2 heures de temps.
Autre précision bonne à savoir : ce buggy électrique à l'échelle 1/10ème comporte une transmission 4 roues motrices. Et pour s'adapter à tous les budgets, il est disponible en 2 versions brushed (avec un moteur à charbons) ou brushless (avec un moteur plus puissant sans charbons), avec 2 décorations différentes au niveau de la carrosserie qui sont la déco " Halloween " ou " Tête de mort ". Bref : tout un programme !


Le Mad Zombie MhdPro est disponible avec une carrosserie très fun.


La déco de l'auto pourra varier au choix entre la version Halloween et la version Tête de mort !


La voiture campe sur des voies extra larges qui lui confèrent une excellente assise au sol.


La présence de gros pneus classifient plutôt l'auto dans la catégorie des monster trucks.


Le Mad Zombie MHDPro mise avant tout sur le look pour séduire une clientèle plutôt jeune.


Deux décorations Halloween ou Tête de mort sont disponibles pour cette auto.


Sur terrain défoncé, voilà ce que les adversaires du Mad Zombie verront le plus souvent. Son train arrière, car le bestiau est du genre dur à suivre dans les trous !


La voiture reprend la base mécanique de la série Winner de chez MHDPro. Sa longueur est quasiment égale à sa largeur et à son empattement !


Des gros pneus style monster truck de 13 cm de diamètre sont montés sur cette auto.


Le dessin à chevrons des pneumatiques est très efficace sur les terrains accidentés.


La radio fournie avec cette auto n'est autre qu'une MHD3S à volant en 2,4 Ghz.


Cet émetteur est équipé en série d'un accu rechargeable de 800 mA.


La radio fournit les réglages essentiels.


Le Mad Zombie est livré avec un accu Li-Po 2S de 3300 mA en 30C.


MHDPro livre aussi un chargeur pour faire le plein de l'accu de propulsion à partir d'une prise de courant 220 v.


Dans sa version brushless, le Mad Zombie reçoit un moteur de 3300 kV équipé d'une radiateur de refroidissement.


Le moteur est monté sur un support réglable.


Le servo de direction est un modèle de 9 kilos de couple.


Monté à plat, l'unique servo de direction comporte aussi des pignons métal dont un logé en sortie.

La base mécanique
Connaissez-vous un buggy au carré ? Moi si ! Concevez une auto dont la largeur est à peu près égale à son empattement et à sa longueur, et vous obtenez le nouveau Mad Zombie signé MHDPro ! Greffez-lui 4 roues de 13 centimètres de diamètre dotées de structures à chevrons et montées sur des jantes à déport, et vous obtenez un monster truck à voies larges dont la garde au sol culmine à 5 centimètres du sol pour pouvoir se jouer des difficultés du terrain sans trop de peine.


Les trains roulants de cette auto mesurent plus de 35 centimètres de large. Ce qui lue donne beaucoup de stabilité à revendre dès que le relief se dégrade.


Le train avant est sous vireur à l'accélération du fait se ses gros pneus, mais il comporte d'autres atouts comme par exemple le fait de pouvoir être réglable au niveau de sa géométrie.

Les liaisons au sol
Elles reposent sur 2 cellules similaires dont le propre est d'avoir été conçues en intégrant une double triangulation très longue de plus de 9 centimètres et bien rigide. Avec à ses extrémités des porte fusées montés sur rotules pivotantes qui confèrent de nombreux atouts à l'engin sur le plan des réglages. En effet, grâce à cette conception, on peut ainsi retoucher sans trop de difficulté la largeur des voies d'origine, mais encore le carrossage des roues ou le pincement de celles-ci. Que ce soit à l'avant ou à l'arrière du véhicule ! Des biellettes à pas inversés venant faciliter la tâche du propriétaire dans cet exercice.
Les cellules avant/arrière sont également structurées avec des supports de suspension identiques qui font également office de supports de carrosserie. Ils arborent 4 fixations pour ajuster l'inclinaison de la suspension. Le Mad Zombie fait appel à des amortisseurs filetés à corps nylon. Ces derniers reçoivent des tiges en acier traité de 3 millimètres de diamètre et des bouchons en aluminium anodisé pour retenir le système de joints et de bagues qui veillent à leur parfaite étanchéité. Ces amortisseurs pouvant également trouver 2 fixations diverses au bas des triangles inférieurs.


A l'avant comme à l'arrière, les trains roulants de l'auto s'appuient sur une double triangulation gigantesque de plus de 9 centimètres de long !


Les triangles reçoivent des porte fusées sur rotules à leurs extrémités. Conséquence de quoi, tous les paramètres de géométrie demeurent réglables.


Les bras de suspension inférieurs de l'auto possèdent de nombreux croisillons de renfort.


Le train arrière adopte des porte fusées sur rotules identiques à ceux du train avant.


Cette biellette à pas inversés permettra de faire évoluer l'angle de pincement des roues arrière pour gagner en stabilité sur les surfaces glissantes.


Les rotules présentes en haut et en bas des roulements de fusées se vissent et se dévissent pour élargir ou rétrécir la voie, ou pour modifier le carrossage des roues.


Les supports de suspension sont les mêmes sur les deux essieux. Ils délivrent 4 fixations.


Les supports de suspension font également office de supports pour la carrosserie.


Voici les amortisseurs de l'auto. Leur finition est impeccable.


Des bagues filetées vous permettront d'ajuster la tension des ressorts des amortisseurs.


Des bouchons en aluminium anodisé retiennent tout le système d'étanchéité composé de bagues et de joints des amortisseurs.

Transmission
Le Mad Zombie s'appuie sur une transmission 4 x 4 dotée de cardans droits à boules goupillées en acier traité. Toute la transmission est intégralement montée sur des roulements à billes bien dimensionnés. Pour peaufiner sa tenue de route, l'auto intègre 3 différentiels à pignons coniques. Le modèle central reçoit une couronne en nylon injecté ainsi qu'un carter spécifique de protection qui la met à l'abri des projections de gravillons. Enfin, la fixation des roues fait appel à de gros écrous nylstop de 10 mm de diamètre.


Les cardans de roues du Mad Zombie sont des modèles droits en acier à boules goupillées.


Un 3ème différentiel est d'actualité au centre de la transmission.
Au centre, la couronne est protégée par un carter en plastique.


L'ensemble de la transmission est montée sur roulements à billes.

Rappel sur l'électronique embarquée
Concernant le moteur, il s'agit d'un moteur brushless donc de 3300 kV, comme énoncé en introduction. Celui-ci est monté sur un support réglable et il dispose d'un radiateur de refroidissement encliqueté à même sa cage. Le contrôleur Hobbywing est pré programmé d'usine. Ce qui implique que vous disposiez dès la sortie de boîte des fonctions marche avant, arrière et du frein.
L'accu Li-Po 2S de 7,4 volts est un modèle extra plat qui vient parfaitement s'insérer au sein de son compartiment clipsé. Il est équipé d'une prise Dean et d'une prise d'équilibrage par le biais de laquelle on effectuera la charge du pack si l'on utilise le chargeur fourni avec l'auto. Le servo est quant à lui monté en position couchée pour favoriser le centre de gravité. Son pignon métal greffé en sortie est le garant de longues heures de fonctionnement à venir sans souci dans le cadre d'une utilisation normale.


Un contrôleur Hobbywing de 50 Ampères est monté à bord.


Le contrôleur fournit la marche avant, la marche arrière, et un freinage progressif.


La voiture comporte un châssis à bords relevés qui abrite toute la partie électronique.


Voici le boîtier dédié au récepteur.


Le récepteur en 2,4 Ghz du Mad Zombie.


L'accu Li-Po monté à bord de l'auto est du genre extra plat.


Le save servo est réglable en dureté.

Essai
De la glisse, du cailloux, des obstacles et du terrain piégeux. Voilà qui figure au programme de notre essai du jour pour mettre à l'épreuve cette nouvelle auto. Pas besoin de s'étaler sur la mise en route. Elle est hyper simple. On allume l'émetteur et on pousse l'interrupteur logé sur l'auto. Passé quelques gloussements émanant du contrôleur, c'est prêt ! Alors on entre tout de suite dans le vif de notre sujet. Premier constat : dans cette version brushless, le Mad Zombie possède du répondant au niveau moteur. Autrement dit : dès qu'on appuie sur la gâchette, ça part, mais pas brutalement. L'arrivée de la puissance est donc progressive et gérable pour mieux contrôler l'engin. A l'accélération, la voiture tient bien le cap. Mais en entrée de courbe, cela se gâte un peu. Le train avant se met à sous virer en entrée, puis c'est ensuite l'arrière qui se met à décrocher sous l'effet de la patate du moteur. Arrêt au stand, puis analyse du problème. En fait, telle qu'elle est réglée d'origine, la voiture ne possède pas assez de pincement à l'arrière. C'est du reste sans doute pour cette raison que le fabricant l'a équipée de 2 biellettes à pas inversés !



Alors on ne se prive pas d'user de ce précieux équipement, et on allonge tout de suite les dites biellettes de quelques millimètres pour voir ce que cela va faire de retour en piste. Bingo ! En augmentant l'angle de convergence des roues arrière, le Mad Zombie a retrouvé de la stabilité, et l'on peut maintenant exploiter tout le potentiel moteur.
Là où la voiture excelle, c'est quand les choses se gâtent ! Traduisez par là, quand les obstacles arrivent en force et que l'horizon tout plat cède la place à de la tôle ondulée. Dans ces conditions, le Mad Zombie évolue comme un poisson dans l'eau. Son châssis virevolte dans tous les sens, mais sa suspension bien accordée et ses gros boudins qui font presque office de seconds amortisseurs parviennent à maintenir l'auto sur ses quatre roues. En forçant le rythme, la voiture nous gratifie au passage de quelques belles figures de style qui font dans le genre acrobatique. Quoi qu'il en soit, les trains roulants semblent se régaler du traitement qui leur est infligé. Le monster se transformant en un véritable rouleau compresseur que rien n'arrête, où presque !



Le terrain de chasse de cette auto est donc sans équivoque les surfaces s'assimilant à un champ de mines. Des lieux où l'on ne craindra pas de devoir s'arrêter en permanence pour venir en aide au châssis. La voiture étant autonome quasiment comme un monster de l'échelle supérieure.
En revanche, un mot de l'autonomie qui nous a paru un peu juste. Avec l'accu d'origine, les 10 minutes sont vite passées, et la voiture s'arrête net quand le pack est déchargé. Aussi, un conseil : prévoyez tout de suite un 2ème pack en achetant l'auto. Limitez-vous sur le nombre de " C " du pack pour ne pas trop faire souffrir le contrôleur. 30 à 35C semblant des valeurs raisonnables. Mais profitez-en peut être pour augmenter l'Ampérage sur votre pack de rechange en poussant vers 4000/5000. Voilà pour le conseil utile du jour !




Le Mad Zombie Brushless en Vidéo





On a aimé
_ Le caractère joueur et efficace de l'auto sur terrains bosselés.
_ Le kit vraiment complet
_ Les réglages de géométrie

On a moins aimé
_ Ecrous de roues difficiles à fixer
_ Autonomie limitée avec l'accu de série

Fiche technique
Marque : MHDPro
Modèle : Mad Zombie Brushless 1/10 4WD
Distributeur : MHDPro
Usage : Loisir
Propulsion : Electrique
Moteur : Brushless 3300 kV
Contrôleur : 50 Ampères Hobbywing programmable et étanche.
Accu : Fourni. Maxcell Li-Po 2S de 3300 mA en 30C livré avec chargeur MHD Ultimate Pro3 V2.
Echelle : 1/10ème
Châssis : Baignoire en nylon injecté à bords relevé
Transmission : 4 x 4 par cardans (droits à boules goupillées), entièrement monté sur roulements à billes
Différentiel : x 3 à pignons coniques
Radio : MHD 3S à volant en 2,4 GHz avec accu 800 mA
Présentation : RTR
Close