Close

Coupe De Noel Piste 1/5 Vichy Mbvcb

Nouveau

coupe de france piste 1/5 à vichy club mbvcb catégories elite, ff et f1 les 3 et 4 novembre 2018.
Coupe de Noel Piste 1/5 Vichy MBVCB
piste 1/5 : coupedenoelpiste1/5, coupedenoel1/5vichy, coupedenoel1/5mbvcb, mbvcb,

Le dernier évenement national de la catégorie Piste 1/5ème de la saison 2018 s'est couru sur le circuit du club Mini Bolide Vichy Cusset Bellerive en présence d'une cinquantaine de pilotes. Certaines têtes d'affiches avaient quand même répondu présent à l'appel lancé par le club, en dépit d'une année déjà bien remplie et des incertitudes liées à la météo.
Texte : Philippe Boeri / Photos : Michel Peuziat

Ultime course de 2018 oblige, cette manifestation sera marquée par une participation en retrait. Les essais libres du vendredi seront également perturbés par la venue de la pluie. Mais les journées suivantes iront ensuite en s'améliorant avec des températures surprenantes pour la saison durant le week-end
Autre fait marquant du jour à signaler, l'absence de pilotes inscrits dans la catégorie Mini Cooper. Cette catégorie devra donc se passer de course pour aujourd'hui.
Hormis cela, on saluera le dévouement des membres du club à l'égard des pilotes et leur louable attention très appréciée de tous qui consistera à mettre en place des courses de consolante pour les pilotes ayant échoué dans leurs demi finales. Baptisées Finales B, ces courses de 20 minutes se dérouleront dans les catégorie FF et Elite, mais pas dans la catégorie F1, les pilotes étant seulement 11, et étant appelés à rouler à 11 durant la finale classique.
En marge de cela, certains pilotes de la catégorie Formule France profiteront de cette dernière rencontre de l'année 2018 pour venir tester des nouvelles pièces ou des solutions proto à bord de leurs autos. Elles préfigureront sûrement de nouvelles configurations à venir pour l'an prochain. Concernant ces pilotes, il s'agissait principalement d'Alain Rivière et de Jean-Luc Blin. Et concernant les autos, il s'agissait essentiellement de la version Formule France de la FG. On a vu ainsi fleurir à bord de leurs châssis respectifs des configurations ornées d'un système de freinage modifié ou encore des suspensions améliorées par la présence des amortisseurs de la GT. La voiture de Jean-Luc Blin était équipée du nouveau châssis plus épais. Elle testait une cellule avant un peu particulière qui peut avancer ou reculer pour faire varier l'empattement.
Affaire à suivre dans tous les cas....

Les partenaires du 1/5ème Piste de notre site
Cliquez sur les bannières pour voir leurs offres

coupe de france piste 1/5 à vichy club mbvcb catégories elite, ff et f1 les 3 et 4 novembre 2018.

coupe de france piste 1/5 à vichy club mbvcb catégories elite, ff et f1 les 3 et 4 novembre 2018.

coupe de france piste 1/5 à vichy club mbvcb catégories elite, ff et f1 les 3 et 4 novembre 2018.


Podium Elite : victoire de Bernard-Alain Arnaldi devant Alexandre Duchet et Olivier Sampietro.


Bernard-Alain Arnaldi signera la pole en Elite durant les qualifications.


Podium Formule France : victoire de Gilles Derderian devant Guillaume Bourquin et Christophe Weron.


Gilles Derderian signera la pole en FF durant les qualifications.


Podium F1 : victoire de Sébastien Marinot devant Romain Merieult et Florent Channeboux.


Romain Merieult signera la pole en F1 durant les qualifications.


La piste du club MBVCB.


Le circuit sur sa partie gauche.


Le circuit sur sa partie droite.


Le circuit sur sa partie centrale.


Les pilotes au briefing le samedi matin.


La piste de Vichy, un tantinet mouillée le vendredi et le samedi matin.


Alexandre Duchet au 1er plan qui observe les 1ers pilotes à partir durant les qualifications, chaussé de ses Nike Cortez Vintage !


Laurent Grau (à droite) en compagnie d'Hugo Bataille.


Les stands.


Nouvelle victoire pour la Genius de Bernard Alain Arnaldi qui signe le sans faute pole et victoire !


Après Dijon le mois dernier, Olivier Sampietro signe un nouveau podium en terminant 3ème de la finale Elite.


La S88R GT dernière mouture d'Olivier Sampietro.


Jean-François Lescure en train d'affûter.


Romain Merieult, le pole man F1.


Romain Merieult fait partie des pilotes qui ont opté pour la nouvelle F1 Bergonzoni pour défendre leurs chances dès la saison prochaine.


Le Team Bergonzoni formé par le magasin Peuziat Racing Team était venu en force dans la catégorie F1. 3 autos se placeront aux quatre 1ères places de la finale !


Rémy Coronas et sa Yankee X4 sous les yeux attentifs d'Olivier Blanchard.


Laurent Bataille.


Alain Rivière qui mécanisait Michel Peuziat, dont on aperçoit la Bergonzoni F1.


Nous apercevons ici la nouvelle FF de chez FG avec son châssis plus épais qui comportait quelques pièces proto comme ici avec ce frein. Notons aussi la présence des amortisseurs de la GT à son bord.


Toujours à bord de la FG FF, une nouvelle cellule avant et un nouveau support amortisseurs avant étaient en phase de test. Leur particularité étant le fait de pouvoir avancer ou reculer pour faire varier l'empattement de 510 à 530 mm.


La F1 /S1 Bergonzoni du pole man Romain Merieult.


La Yankee X4 de Christophe Weron aura accompli de belles performances cette saison. Elle termine sur une 3ème place en FF.


La Genius de Robert Jézequel.


La RS5 de Thibault Bourdet RS5.


La Mecatech FW-01 de Ludovic Chauveau.


Jean-Luc Blin testait de nouvelles pièces sur sa FG FF que nous voyons ici avec son moteur Abbate.


Le moteur Abbate de la FG de Jean-Luc Blin. Une auto à bord de laquelle nous voyons aussi les amortisseurs de la GT et le nouveau châssis FG plus épais.


La FF FG de Jean-Luc Blin disposait du nouveau châssis plus épais.


La Bergonzoni F1/S1 de Romain Merieult gardée par son papa et mécano Marc.


L'auto de Jean-François Lescure.


La Bergonzoni de Florent Channeboux.


La ST5 de la victoire en F1 de Sébastien Marinot.


La Genius de Robert Jézequel.


La RS5 de Thibaud Bourdet.


Une Genius F1.


La Genius de Jean-Philippe Csernak.


La Genius de Jean Pierre Grellier.


La Genius de Christophe Jégo.


Jérémy Hervouet : un Nantais heureux !


Olivier et Théo Blanchard de dos en compagnie de Jean-Luc Blin du Team A2Tech de Sens.


Ludovic Chauveau (à droite) en train de procéder aux derniers ajustements de son moteur en compagnie d'Alain Rivière.


Big Moustache était bien entouré ce week-end !


Michel Peuziat se classera 4ème de la finale F1 aux commandes de la nouvelle Bergonzoni F1/S1.


Les spectatrices de charme de cette Coupe de Noël 2018 !


Attention : le petit oiseau va sortir !


Le Team Bergonzoni réuni au grand complet avec les pilotes F1 et GT.


Départ de la finale Formule France.


Départ de la finale Elite.


Les mécanos dans l'attente du départ de la finale F1.

La course en bref !
Dans la catégorie Elite, Bernard-Alain Arnaldi réalise un beau doublé pole et victoire pour la der. Derrière, les concurrents auront eu fort à faire avec le petit nouveau fraîchement débarqué dans la catégorie depuis la Coupe de France de Dijon du mois dernier. A savoir Alexandre Duchet, toujours sur une S88R GT de la dernière cuvée. Celui-ci s'est visiblement pris au jeu et a rempilé pour une seconde course. Alexandre apprend vite au point qu'on le retrouvera même sur le podium en 2ème position à l'arrivée devant son chef de file Olivier Sampietro.
Dans la catégorie Formule France, Gilles Derderian exercera une suprématie totale sur toute la course qui le portera en pole position après les qualifs, et qui l'amènera vers la victoire au terme de la finale en compagnie de sa FBX.
Dans la catégorie F1, les nouvelles Bergonzoni F1/S1 distribuées par Peuziat Racing Team vont faire le hold up du siècle (non je déconne !). A commencer aux qualifs où elles réquisitionnent la pole position avec Romain Merieult. En finale, c'est pourtant Sébastien Marinot qui parvient à imposer sa ST5 sur la 1ère marche du podium, mais derrière lui, les Bergonzoni réalisent un beau tir groupé avec Romain Merieult qui conclut sur une 2ème place, suivi par Florian Channeboux en 3ème position, puis par Michel Peuziat en 4ème position.

En savoir plus

coupe de france piste 1/5 à vichy club mbvcb catégories elite, ff et f1 les 3 et 4 novembre 2018.
Coupe de Noel Piste 1/5 Vichy MBVCB
piste 1/5 : coupedenoelpiste1/5, coupedenoel1/5vichy, coupedenoel1/5mbvcb, mbvcb,

Le dernier évenement national de la catégorie Piste 1/5ème de la saison 2018 s'est couru sur le circuit du club Mini Bolide Vichy Cusset Bellerive en présence d'une cinquantaine de pilotes. Certaines têtes d'affiches avaient quand même répondu présent à l'appel lancé par le club, en dépit d'une année déjà bien remplie et des incertitudes liées à la météo.
Texte : Philippe Boeri / Photos : Michel Peuziat

Ultime course de 2018 oblige, cette manifestation sera marquée par une participation en retrait. Les essais libres du vendredi seront également perturbés par la venue de la pluie. Mais les journées suivantes iront ensuite en s'améliorant avec des températures surprenantes pour la saison durant le week-end
Autre fait marquant du jour à signaler, l'absence de pilotes inscrits dans la catégorie Mini Cooper. Cette catégorie devra donc se passer de course pour aujourd'hui.
Hormis cela, on saluera le dévouement des membres du club à l'égard des pilotes et leur louable attention très appréciée de tous qui consistera à mettre en place des courses de consolante pour les pilotes ayant échoué dans leurs demi finales. Baptisées Finales B, ces courses de 20 minutes se dérouleront dans les catégorie FF et Elite, mais pas dans la catégorie F1, les pilotes étant seulement 11, et étant appelés à rouler à 11 durant la finale classique.
En marge de cela, certains pilotes de la catégorie Formule France profiteront de cette dernière rencontre de l'année 2018 pour venir tester des nouvelles pièces ou des solutions proto à bord de leurs autos. Elles préfigureront sûrement de nouvelles configurations à venir pour l'an prochain. Concernant ces pilotes, il s'agissait principalement d'Alain Rivière et de Jean-Luc Blin. Et concernant les autos, il s'agissait essentiellement de la version Formule France de la FG. On a vu ainsi fleurir à bord de leurs châssis respectifs des configurations ornées d'un système de freinage modifié ou encore des suspensions améliorées par la présence des amortisseurs de la GT. La voiture de Jean-Luc Blin était équipée du nouveau châssis plus épais. Elle testait une cellule avant un peu particulière qui peut avancer ou reculer pour faire varier l'empattement.
Affaire à suivre dans tous les cas....

Les partenaires du 1/5ème Piste de notre site
Cliquez sur les bannières pour voir leurs offres

coupe de france piste 1/5 à vichy club mbvcb catégories elite, ff et f1 les 3 et 4 novembre 2018.

coupe de france piste 1/5 à vichy club mbvcb catégories elite, ff et f1 les 3 et 4 novembre 2018.

coupe de france piste 1/5 à vichy club mbvcb catégories elite, ff et f1 les 3 et 4 novembre 2018.


Podium Elite : victoire de Bernard-Alain Arnaldi devant Alexandre Duchet et Olivier Sampietro.


Bernard-Alain Arnaldi signera la pole en Elite durant les qualifications.


Podium Formule France : victoire de Gilles Derderian devant Guillaume Bourquin et Christophe Weron.


Gilles Derderian signera la pole en FF durant les qualifications.


Podium F1 : victoire de Sébastien Marinot devant Romain Merieult et Florent Channeboux.


Romain Merieult signera la pole en F1 durant les qualifications.


La piste du club MBVCB.


Le circuit sur sa partie gauche.


Le circuit sur sa partie droite.


Le circuit sur sa partie centrale.


Les pilotes au briefing le samedi matin.


La piste de Vichy, un tantinet mouillée le vendredi et le samedi matin.


Alexandre Duchet au 1er plan qui observe les 1ers pilotes à partir durant les qualifications, chaussé de ses Nike Cortez Vintage !


Laurent Grau (à droite) en compagnie d'Hugo Bataille.


Les stands.


Nouvelle victoire pour la Genius de Bernard Alain Arnaldi qui signe le sans faute pole et victoire !


Après Dijon le mois dernier, Olivier Sampietro signe un nouveau podium en terminant 3ème de la finale Elite.


La S88R GT dernière mouture d'Olivier Sampietro.


Jean-François Lescure en train d'affûter.


Romain Merieult, le pole man F1.


Romain Merieult fait partie des pilotes qui ont opté pour la nouvelle F1 Bergonzoni pour défendre leurs chances dès la saison prochaine.


Le Team Bergonzoni formé par le magasin Peuziat Racing Team était venu en force dans la catégorie F1. 3 autos se placeront aux quatre 1ères places de la finale !


Rémy Coronas et sa Yankee X4 sous les yeux attentifs d'Olivier Blanchard.


Laurent Bataille.


Alain Rivière qui mécanisait Michel Peuziat, dont on aperçoit la Bergonzoni F1.


Nous apercevons ici la nouvelle FF de chez FG avec son châssis plus épais qui comportait quelques pièces proto comme ici avec ce frein. Notons aussi la présence des amortisseurs de la GT à son bord.


Toujours à bord de la FG FF, une nouvelle cellule avant et un nouveau support amortisseurs avant étaient en phase de test. Leur particularité étant le fait de pouvoir avancer ou reculer pour faire varier l'empattement de 510 à 530 mm.


La F1 /S1 Bergonzoni du pole man Romain Merieult.


La Yankee X4 de Christophe Weron aura accompli de belles performances cette saison. Elle termine sur une 3ème place en FF.


La Genius de Robert Jézequel.


La RS5 de Thibault Bourdet RS5.


La Mecatech FW-01 de Ludovic Chauveau.


Jean-Luc Blin testait de nouvelles pièces sur sa FG FF que nous voyons ici avec son moteur Abbate.


Le moteur Abbate de la FG de Jean-Luc Blin. Une auto à bord de laquelle nous voyons aussi les amortisseurs de la GT et le nouveau châssis FG plus épais.


La FF FG de Jean-Luc Blin disposait du nouveau châssis plus épais.


La Bergonzoni F1/S1 de Romain Merieult gardée par son papa et mécano Marc.


L'auto de Jean-François Lescure.


La Bergonzoni de Florent Channeboux.


La ST5 de la victoire en F1 de Sébastien Marinot.


La Genius de Robert Jézequel.


La RS5 de Thibaud Bourdet.


Une Genius F1.


La Genius de Jean-Philippe Csernak.


La Genius de Jean Pierre Grellier.


La Genius de Christophe Jégo.


Jérémy Hervouet : un Nantais heureux !


Olivier et Théo Blanchard de dos en compagnie de Jean-Luc Blin du Team A2Tech de Sens.


Ludovic Chauveau (à droite) en train de procéder aux derniers ajustements de son moteur en compagnie d'Alain Rivière.


Big Moustache était bien entouré ce week-end !


Michel Peuziat se classera 4ème de la finale F1 aux commandes de la nouvelle Bergonzoni F1/S1.


Les spectatrices de charme de cette Coupe de Noël 2018 !


Attention : le petit oiseau va sortir !


Le Team Bergonzoni réuni au grand complet avec les pilotes F1 et GT.


Départ de la finale Formule France.


Départ de la finale Elite.


Les mécanos dans l'attente du départ de la finale F1.

La course en bref !
Dans la catégorie Elite, Bernard-Alain Arnaldi réalise un beau doublé pole et victoire pour la der. Derrière, les concurrents auront eu fort à faire avec le petit nouveau fraîchement débarqué dans la catégorie depuis la Coupe de France de Dijon du mois dernier. A savoir Alexandre Duchet, toujours sur une S88R GT de la dernière cuvée. Celui-ci s'est visiblement pris au jeu et a rempilé pour une seconde course. Alexandre apprend vite au point qu'on le retrouvera même sur le podium en 2ème position à l'arrivée devant son chef de file Olivier Sampietro.
Dans la catégorie Formule France, Gilles Derderian exercera une suprématie totale sur toute la course qui le portera en pole position après les qualifs, et qui l'amènera vers la victoire au terme de la finale en compagnie de sa FBX.
Dans la catégorie F1, les nouvelles Bergonzoni F1/S1 distribuées par Peuziat Racing Team vont faire le hold up du siècle (non je déconne !). A commencer aux qualifs où elles réquisitionnent la pole position avec Romain Merieult. En finale, c'est pourtant Sébastien Marinot qui parvient à imposer sa ST5 sur la 1ère marche du podium, mais derrière lui, les Bergonzoni réalisent un beau tir groupé avec Romain Merieult qui conclut sur une 2ème place, suivi par Florian Channeboux en 3ème position, puis par Michel Peuziat en 4ème position.
Close